« Banque Officielle » du rugby depuis 1987, Société Générale s’attache à développer la pratique de ce sport emblématique dans le respect de ses valeurs historiques d’engagement et d’esprit d’équipe. Un partenaire fidèle et impliqué qui accompagne le développement du rugby au niveau professionnel et amateur, en France comme à l’étranger.

Frédéric Oudéa Directeur général de Société Générale

Société Générale et le rugby, c’est une belle histoire qui dure depuis trente ans et que nous continuons d’écrire ensemble. Le rugby incarne des valeurs ancrées dans l’ADN de Société Générale, l’esprit d’équipe et l’engagement.

La frise chronologique de notre engagement historique

Depuis 1987, Société Générale est devenue officiellement la « banque du rugby ». Ses partenariats lui permettent aujourd’hui de déployer ses couleurs sur tous les terrains et d’associer ses valeurs à celles du ballon ovale. Un engagement de fond qui trouve ses racines au début du siècle dernier.

Voir les dates clés de notre engagement

Partenaire majeur de la Coupe du monde de rugby 2019

Avec la Coupe du monde de rugby 2019 au Japon, le Groupe entérine un partenariat prestigieux (partenaire majeur et banque officielle) inauguré lors de la Coupe du Monde de Rugby de 1991. À deux ans de cet événement majeur du rugby international, découvrez le point de vue de Jonny Wilkinson, plus grand marqueur de l’histoire de la compétition.

Lire le point de vue de Jonny Wilkinson

Engagé auprès des fédérations et ligues nationales

En France, la Banque est partenaire de la Fédération Française de Rugby (FFR) et des équipes de France depuis 1987, ainsi que de la Ligue Nationale de Rugby (LNR) depuis 1998. Le Groupe ouvre également son implication au reste du monde en étant notamment partenaire officiel de la Fédération Indienne de Rugby et partenaire maillot de ses équipes nationales de Rugby à 7 depuis 2016.

Engagé au niveau local

Grâce à son réseau d’agences en France ou à travers ses filiales et implantations internationales, le Groupe accompagne les initiatives pour le développement et la démocratisation de la pratique de ce sport. Ceci dans l’hexagone, où Société Générale soutient au quotidien plus de 20 Comités régionaux de rugby et près de 500 clubs amateurs, mais aussi au niveau mondial où le Groupe est partenaire de clubs à Hong Kong ou encore en Australie.

Engagé dans le rugby universitaire

En tant que précurseur, Société Générale a été le premier partenaire du Rugby à 7 en 2001. Sport ensuite devenu olympique en 2016. Forte de cette association, la Banque a ensuite capitalisé sur cette discipline pour créer en 2014, le « Société Générale Sevens » (Finale des championnats de France Universitaire du Rugby à 7), en partenariat avec la Fédération Française de Rugby et la Fédération française du Sport Universitaire.

Découvrez le Société Générale Sevens

Initiatives pour le développement et l'accessibilité du rugby

Au-delà de ses partenariats prestigieux et au travers d’actions originales et innovantes, Société Générale n’en oublie pas son rôle pour le développement de la pratique du rugby. Une mission passant notamment par un soutien dans les zones où ce sport est peu développé. Des « Journées des Ambassadeurs » sont ainsi organisées partout en France au cours desquelles joueurs, arbitres et entraîneurs du TOP 14 et de la PRO D2 présentent l’esprit sportif et les valeurs du rugby. Dans cette lignée, Société Générale accélère en outre son investissement dans le rugby amateur grâce, notamment, à la plate-forme de financement participatif « powered by Sponsorise.me », qui a permis de financer plus de 30 projets depuis 2016.

En savoir plus sur sponsorise.me

La France organisera la Coupe du monde de rugby 2023 !

Malgré un ballottage peu favorable avant la cérémonie, la France a finalement tiré son épingle du jeu pour obtenir l’organisation de la compétition majeure du rugby mondial. Société Générale, soutien de la candidature #France2023 et Partenaire officiel de la Fédération Française de Rugby, félicite ainsi le comité d’organisation pour cette belle victoire. Après l’édition 2007, c’est donc la seconde fois que la Coupe William Webb Ellis sera remise sur le territoire hexagonal.