L’innovation digitale, vecteur de transformations positives

L'innovation et la transformation numérique pour construire la banque de demain

Alors que les usages digitaux de nos clients sont en plein développement, accélérés par la crise sanitaire de la COVID-19, l’amélioration constante de la relation et de l’expérience client est au centre de la stratégie d’innovation et de transformation numérique de Société Générale.

Dans le respect de son ADN, Société Générale a à cœur de façonner des modèles économiques et des infrastructures bancaires pérennes et responsables, afin d’apporter une contribution positive au développement et à la transformation de nos économies et de nos sociétés. En un mot, être le partenaire de confiance de ceux qui bâtissent aujourd’hui le monde de demain.

Pour proposer une expérience client toujours plus fluide, plus adaptée et plus sécurisée, le Groupe s’est ouvert à l’écosystème des fintech et a noué des relations étroites et durables avec ces « nouveaux » acteurs.  

De nouveaux relais de croissance se sont ainsi ouverts pour Société Générale qui capitalise sur son rôle de tiers de confiance et son réseau d’experts qualifiés. 

Aujourd’hui, 117 000 collaborateurs, dont 23 000 informaticiens, et des dizaines de fintech et start-up partenaires contribuent à la transformation des métiers pour satisfaire et protéger nos 25 millions de clients, dans 66 pays.

  • 62%

    des clients de la Banque de détail en Europe (France et Europe) utilisent les canaux digitaux pour la consommation de services bancaires 

  • 230M€

    pour détecter et investir dans des modèles disruptifs du secteur bancaire depuis 2015 

  • 33

    start-up et fintech dans le portefeuille de Societe Generale Ventures, fond dédié à l’innovation

Société Générale accompagne ceux qui bâtissent aujourd'hui le monde de demain

Société Générale nourrit en permanence sa politique d’innovation ouverte (Open innovation) et multiplie, en les intensifiant, les échanges avec les start-up et les fintech. Cette immersion continue parmi des milliers d’acteurs innovants dans le monde permet d’identifier ceux qui apporteront le plus de valeur aux activités du Groupe au service du client. 

Pour ce faire, Société Générale a identifié des segments prioritaires : les services aux PME, l’Open banking, les paiements et l’e-commerce, le crédit et l’immobilier, les activités de marchés, l’Insurtech, la cybersécurité et la Regtech (technologie réglementaire), la mobilité, et la blockchain et les crypto-actifs.

Ces relations avec les acteurs innovants prennent plusieurs formes. 
De nouveaux partenariats stratégiques et commerciaux se nouent entre les métiers du Groupe et une grande diversité de start-up. 

Société Générale investit également dans certaines start-up et fintech prometteuses, en lien avec ses activités, sous la forme de participations minoritaires dans le capital ou d’acquisition. Par exemple,  ALD Automotive, filiale du Groupe, a récemment annoncé son entrée au capital de Skipr, une startup belge active dans le domaine de la mobilité.

La plate-forme d’Open innovation ouverte à tous

Les start-up imaginent les solutions disruptives de demain. Société Générale permet de les industrialiser à travers ses activités. En recherche permanente de nouveaux partenaires, le Groupe a mis en place une plate-forme d’Open innovation. Elle met en relation plus de 60 leaders de l’innovation répartis dans toutes les activités du Groupe avec toute startup opérant dans l’un des segments prioritaires identifiés par le Groupe.

Pour développer un POC (preuve de concept / prototype) ou imaginer des partenariats avec les métiers du Groupe, une seule adresse : la plate-forme d’open innovation.

Societe Generale Ventures, un fonds dédié à l’innovation

Societe Generale Ventures regroupe l'ensemble des investissements réalisé par le Groupe dans des start-up et fintech depuis 2015. L’objectif de Societe Generale Ventures est de générer de la valeur pour les clients à travers le lancement de nouvelles offres ou de nouveaux produits mais aussi de raccourcir le time-to-market et de gagner en efficacité opérationnelle. 

En constituant un portefeuille d’investissements, il accélère la transformation digitale du Groupe et développe de nouveaux business modèles pour apporter des solutions financières responsables et innovantes aux clients.

Le portefeuille Societe Generale Ventures se compose aujourd’hui de plus de 30 sociétés, pour un montant total d’investissement de 230 millions d’euros depuis 2015. 

Les secteurs d’intervention sont liés aux domaines d’activité de la banque, de la banque de détail à la banque d’investissement, en passant par l’assurance et la mobilité, sur les zones géographiques où le Groupe est présent. Aujourd’hui, les nouveaux modèles autour de l’Open banking, du data-driven lending, des crypto-actifs, du mobility-as-a-service et de l’épargne responsable, sont particulièrement étudiés.

En savoir plus sur le site de Societe Generale Ventures (en anglais uniquement)
Découvrez en vidéo les start-up innovantes du Groupe 

Global Markets Incubator, plate-forme pionnière pour fintech dédiées aux marchés

Lancée en 2018, Global Markets Incubator, portée par Société Générale Corporate & Investment Banking, est la plate-forme d’incubation dédiée aux activités de marché. Elle accueille, pendant six mois, six fintech issues du monde entier.

Au programme : convertir les meilleures innovations en solutions viables pour les opérateurs des marchés financiers. Une opportunité unique pour les start-up et les experts Société Générale d’innover ensemble. Le partenaire Le Swave - Paris&Co accueille les équipes à proximité immédiate du siège de Société Générale, à La Défense, en France. 

Deux ans plus tard, le programme Global Markets Incubator s’exporte dans la région Asie-Pacifique.

Découvrez les activités du Global Markets Incubator de Société Générale.

Société Générale - Forge, filiale créatrice de solutions blockchain

Société Générale - Forge est une filiale du Groupe dédiée aux crypto-actifs et expérimente différentes solutions disruptives basées sur la technologie blockchain pour développer de nouvelles activités sur les marchés de capitaux. Le 15 avril 2021, Société Générale a émis le premier produit structuré* au format « Security Token » directement inscrit sur la blockchain publique Tezos. Ces titres ont été entièrement souscrits par Société Générale Assurances.

Cette transaction valide une nouvelle étape du développement de Société Générale - Forge, devenue filiale régulée du groupe Société Générale, dont l’objet est d’offrir à compter de 2022 aux clients professionnels du Groupe des services de structuration, d’émission, d’échange et de conservation de crypto-actifs.

Cette opération fait suite à une première émission obligataire de 100 millions d’euros de « Security Tokens » sur la blockchain Ethereum dont le règlement avait été réalisé en euros en avril 2019 et à une deuxième émission obligataire de 40 millions d’euros de « Security Tokens », cette fois réglée en Monnaie Digitale de Banque Centrale (MDBC) émise par la Banque de France en mai 2020.

En savoir plus sur Société Générale - Forge via Innovation Insider (en anglais uniquement)
Pour en savoir plus, consulter le tour d'horizon de la blockchain et des crypto-actifs par Société Générale

Open banking, l’ouverture au service de la satisfaction client

Pour répondre aux nouvelles attentes des clients et satisfaire leur besoin d’interaction, la façon d’exercer les métiers de la banque évolue. Société Générale s’associe aux acteurs innovants en ouvrant ses systèmes d’information via des interface de programmation d’application (Application Programming Interface, API), sans transiger sur la sécurité, la conformité et la réglementation. Cette démarche d’ouverture permet d’offrir des services toujours plus innovants et personnalisés.

Dans le cadre de l’Open banking, le Groupe déploie deux grands modèles.

D’une part, la Bank as a Platform, qui consiste à proposer les solutions innovantes de partenaires externes aux clients de Société Générale. Par exemple, en accompagnant les clients tout au long de leur projet immobilier, de la recherche d’un logement à la mise en relation avec des artisans, en plus des services de crédit et d’assurance.

D’autre part, la Bank as a Service, qui met à disposition de nos partenaires, qu’ils soient acteurs du e-commerce, néobanques ou fintech, des produits et services Société Générale destinés à leur clientèle : paiement en ligne, produits d’assurance, etc.

Le numérique au cœur de la transformation

En initiant sa transformation digitale dès les années 2010, Société Générale s’est donné les moyens de construire la banque de demain.

Cette transformation de grande ampleur a fait progresser l’ensemble de nos métiers et fonctions dans la digitalisation de leurs solutions au service des clients du Groupe.

Désormais, le Groupe s’engage dans la modernisation de ses systèmes d’information, ainsi que la mutualisation et l’industrialisation des solutions numériques innovantes. Objectif : apporter plus vite de la valeur à ses clients et ses collaborateurs, en alliant le meilleur du digital et de l’humain, de façon responsable.

Des plates-formes pour faire communiquer les systèmes

Les plates-formes sont la preuve technologique que l’innovation se joue désormais dans un monde ouvert sur l’extérieur, dans la co-construction. Société Générale dispose de plus de 4 000 API (Interface de programmation) en production dans le catalogue du Groupe. Ces API sont les points de connexion entre les différents systèmes d’information, par lesquels transitent les données ou les fonctionnalités. Ces briques technologiques permettent d’ouvrir la banque à ses partenaires et de partager des services numériques au sein du Groupe et à l’externe,  transformant l’Open banking en réalité, tout en conservant un niveau de sécurité élevé.

Donnée et intelligence artificielle, des outils de valeur augmentée

La donnée (data) irrigue tous les métiers du Groupe, avec plus de 330 cas d’usage en production. Parmi eux, 170 intègrent de l’intelligence artificielle (IA) et sont « auto-apprenants » (machine learning) et/ou « communicants » (Natural Language Processing - NLP).
Tous les projets répondent aux mêmes objectifs : apporter de la valeur à la relation client et augmenter l’efficacité opérationnelle du Groupe.

Pour tirer tout le potentiel des données de manière responsable, le Groupe a mis en place une gouvernance robuste. Le Group Data Office en central suit l’intégralité du cycle de vie des données depuis leur création jusqu’à leur suppression et garantit leur qualité. Il anime une communauté de 500 experts et de 65 Chief Data Officers (CDOs) répartis dans les Business Units et les Service Units du Groupe. Ces CDOs aident les métiers à implémenter leur stratégie Data. L’interopérabilité entre les deux principaux lacs de données du Groupe ainsi qu’un catalogue des données facilitent l’accélération des usages, tandis que la solution DataGo, un « permis » d’utiliser la donnée, garantit la conformité avec les réglementations. Par ailleurs, des réflexions sont en cours pour limiter l’impact environnemental des données et garantir une intelligence artificielle digne de confiance.

  • 330

    cas d’usage IA/Data en production

  • 1

    Group Data Office en central

  • 65

    Chief Data Officers répartis dans les Business Units et les Service Units

Société Générale, pionnier du Cloud bancaire

Porté par sa stratégie Cloud first , le Groupe a réalisé la migration d’une part importante de ses serveurs dans une plate-forme hybride Cloud public/Cloud privé. Cette transition rend ses architectures informatiques plus résilientes, plus souples et plus facilement redimensionnables.

Le Groupe a pour ambition d’utiliser encore plus fortement le Cloud dans les prochaines années pour en tirer tous les bénéfices, avec la volonté d’utiliser à horizon 2025 75 % de Cloud « seconde génération », dont 25 % de Cloud public. Les données des clients particuliers français restent hébergées sur le Cloud privé. 

Société Générale est ainsi à même de concevoir et d’offrir plus rapidement à ses clients les services les plus innovants, les plus fluides et les plus personnalisés

  • 80%

    des serveurs de Société Générale hébergés dans le Cloud depuis fin 2020

La cybersécurité, un enjeu majeur

Pour faire face à une cybercriminalité qui s’industrialise, Société Générale continue à investir fortement dans la cybersécurité, clé de voûte de la confiance de ses clients. Le Groupe accroît la lutte contre les ransomwares, la détection d’intrusions potentielles et la protection de ses actifs clés. Il teste sa capacité à reprendre rapidement son activité au service des clients en cas d’attaque.

Il porte également une attention particulière à la sécurité et la résilience de ses fournisseurs et collabore étroitement avec l’écosystème cybersécurité, notamment l’ANSSI, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information. Le Groupe est d’ailleurs membre associé du Campus Cyber lancé à l’initiative du gouvernement français pour fédérer l’ensemble des acteurs autour de projets innovants de sécurité.

Pour un numérique responsable

Signataire de la Charte du Numérique Responsable de l’Institut du Numérique Responsable (INR) en 2019, le Groupe a lancé un programme ambitieux pour limiter les impacts négatifs du numérique sur l’environnement et la société. 

Ainsi, le Groupe envisage de réduire de 50 % l’empreinte carbone du numérique à horizon 2025. A cet effet, il a lancé de nombreuses actions qu’il suit et mesure : transformation de ses data centers, recyclage et réemploi du matériel informatique, meilleure gestion des données, outillage et formations des experts IT à l’éco-conception et à l’e-accessibilité, sensibilisation des générations futures à ces pratiques… 

Par ailleurs, la Filière informatique du Groupe s’engage à créer un environnement divers et inclusif, avec deux grandes priorités à horizon 2025 : a minima de 30 % de femmes et de 30% de profils internationaux sur les postes à responsabilité et plus 30 % de collaborateurs en situation de handicap dans les effectifs IT en France.

Open source à tous les étages

La philosophie de l’Open source (l’accès libre au code source des programmes et applis) repose sur une démarche d’intelligence collective et collaborative, vecteur puissant d’innovation. En réponse à une forte demande des développeurs, le groupe Société Générale a mis en place une stratégie Open source first autour de trois axes : utilisation des technologies Open source (USE), contribution aux communautés (CONTRIBUTE), et attractivité auprès des talents IT (ATTRACT).

L’Open source, indissociable de l’Open banking, accélère la transformation digitale du Groupe, tout en garantissant le même niveau de sécurité que les technologies « propriétaires ».

Agile@Scale, un mode agile et partagé

Pour ses projets technologiques, le Groupe s’est converti à la méthode Agile en mode continuous delivery. Il s’agit de réduire le plus possible le temps entre la formulation d’une idée, sa conception, sa réalisation et sa mise à disposition. Cette approche a la particularité d’intégrer dès le départ les besoins de l’utilisateur final, qu’il soit client, collaborateur – ou tout autre partie prenante. Avec la méthode Agile, Société Générale est en mesure de délivrer régulièrement de nouveaux services digitaux, sans concession vis-à-vis de la sécurité et de la réglementation.

« At scale » signifie « à l’échelle » du Groupe : 70 % des équipes IT travaillent à ce jour en méthode Agile avec les métiers du Groupe.