Promotion de la diversité

La diversité répond aux enjeux d’éthique et de performance. Le Groupe s’est donné comme priorité de promouvoir les femmes et les profils internationaux à des postes à responsabilité et dans les instances dirigeantes de la Banque. Pour atteindre cet objectif, le Groupe s’appuie sur le Comité de diversité (Diversity Board) ou encore de la constitution de viviers de Talents Stratégiques. En 2017, 40% d’entre eux sont des femmes et 43% sont internationaux (non Français).

Société Générale s’attache à lutter contre les discriminations et travaille sur les autres composantes de la diversité : équilibre générationnel, inclusion sociale et handicap. Des initiatives variées sont menées localement, en fonction des enjeux et réglementations des différents pays.
Le Groupe compte ainsi 138 nationalités et 57% de collaborateurs internationaux. Au sein du Comité de direction, 12 nationalités sont représentées et 25% des membres ne sont pas de nationalité française.

Lutte contre les discriminations

La politique de diversité du Groupe s’attache à lutter contre les biais et à instaurer une culture inclusive via notamment :

  • Une veille contre la discrimination à l’embauche
  • La signature en 2016 des Women’s Empowerment Principles, sous l’égide du Pacte mondial de l’ONU, portant sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes ;
  • La signature en 2016 de la Charte Entreprises et Handicap sous l’égide de l’Organisation internationale du travail, portant sur la promotion et l’intégration dans l’emploi des personnes en situation de handicap

Équilibre Femmes / Hommes

En 2017, Société Générale a obtenu le titre de 1ère banque française du classement international de l’ONG Equileap sur l’égalité homme et femme (14e place sur le classement global) .

Le Groupe s’appuie ainsi sur divers leviers pour atteindre l’égalité professionnelle entre femmes et hommes :

  • Actions de développement (parcours WILL – Women in Leadership pour les Talents Stratégiques féminins, initiatives inter-entreprises comme le forum JUMP et les programmes EVE),
  • Actions de sensibilisation, formations ou programmes de mentorat, des réseaux internes, mixtes et de femmes, qui comptent plus de 2 400 membres à travers le monde,
  • Signature en 2015 de l’accord collectif relatif à l’égalité professionnelle de Société Générale en France,
  • Accompagnement de la parentalité (soutien financier, télétravail, Charte des 15 engagements pour l’équilibre des temps de vie et mise à disposition de services dédiés comme l’aide à la recherche de modes de garde, places en crèche ou cycles de conférences sur le thème de la parentalité et mesures spécifiques autour du congé maternité.

Les femmes dans l’IT

L’IT représente une formidable opportunité pour les femmes alors qu’elles sont encore sous-représentées dans ce secteur. Découvrir les témoignages de collaboratrices sur la place des femmes dans l’IT chez Société Générale.

Lire les témoignages

Points de vue de managers

Lire les points de vue de managers Société Générale sur la mixité et le rôle des femmes au sein de la banque, tous métiers et pays confondus.

Lire le dossier

Équilibre des générations et coopération intergénérationnelle

Au sein du Groupe :

  • 23% des collaborateurs ont moins de 30 ans
  • 26% ont plus de 45 ans
  • la moyenne d’âge est de 37,8 ans

Société Générale travaille sur la coopération entre différentes générations à travers des programmes de reverse mentoring ou le think tank intergénérationnel WhyLab, composé de membres de la génération Y de métiers divers, qui propose des ateliers de réflexion autour de l’adaptation des projets du Groupe aux populations jeunes.

En France, dans le cadre des déclinaisons du contrat de génération, les filiales du Groupe ont mis en place des accords spécifiques et/ou des plans d’actions dédiés sur les jeunes et les seniors. Ainsi :

  • 1 822 jeunes ont été recrutés depuis 2016,
  • les seniors en fin de carrière sont accompagnés : formation, santé, prévention, aménagement du temps de travail et transmission compétences (ex. : mi-temps solidaire indemnisé à 70%).

Insertion des personnes en situation de handicap

En 2016, la signature de la Charte Entreprises & Handicap de l’Organisation International de Travail (OIT) par Frédéric Oudéa a permis à Société Générale d’accéder à un réseau facilitant les échanges et les bonnes pratiques sur l'inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.
Partout dans le monde, des programmes de recrutement, de sensibilisation, d’intégration ou d’accompagnement sont en place pour favoriser l’emploi de collaborateurs en situation de handicap.
En France, Société Générale participe au Salon Handicap, Emploi & Achats Responsables à Paris et à la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées. Elle poursuit ses programmes d’insertion (alternance HandiFormaBanques, programme Agences & Inclusion, bourses d’études et chaire universitaire Biomecam Innovation & Handicap avec Paris Tech).

Inclusion sociale

Au-delà de l’action de la Fondation Société Générale, Société Générale SA a été l’une des premières entreprises signataires de la Charte Entreprises & Quartiers du Ministère de la Ville en 2013. Cet engagement s’est traduit par la mise en place de programmes d’inclusion et par le financement de programmes inclusifs et de contrats aidés au sein de 16 associations locales. En 2016, Société Générale a co-fondé le Groupement d’Intérêt Public de la Grande École du Numérique, un label de formations qualifiantes permettant à un large public (jeunes éloignés de l’emploi, salariés en projet d’évolution professionnelle…) de développer les compétences digitales et informatiques.