Marchés financiers : le retour de la volatilité

Michala Marcussen, Chef Economiste du Groupe, apporte son éclairage sur un sujet économique.

Les énigmes du dollar

Quand il y a des ventes massives sur les marchés financiers, on peut compter sur le dollar américain pour jouer le rôle de valeur refuge et gagner en force. Ce phénomène est avéré, même lorsque le catalyseur de ces ventes massives est lié aux marchés américains. La preuve : les marchés boursiers mondiaux ont connu, le lundi 5 février, l’une de leurs pires journées en plus d’une demi-décennie, et le dollar s’est apprécié de 0,5 % par rapport aux autres principales devises. Le fait que le billet vert évolue conformément aux attentes dans une telle situation est bienvenu après son comportement déconcertant de ces derniers mois.
Michala Marcussen, Chef Economiste du Groupe, nous éclaire sur l'économie américaine.

Lire l'article dans l'AGEFI

Stratégie fiscale américaine : l'Europe doit être vigilante

Le texte de la réforme fiscale américaine adopté par le Sénat dans la nuit du 1er décembre doit maintenant être harmonisé avec la version adoptée par la Chambre des représentants le 16 novembre, avant d'être de nouveau soumis au vote des deux chambres avant signature finale à la Maison-Blanche. Les Républicains espèrent conclure ce processus avant Noël.

Lire l'étude sur la stratégie fiscale américaine par Michala Marcussen

Le commerce mondial, en marche arrière ?

La mondialisation est le fait dominant du monde de l’après-Guerre froide : elle a rendu les économies plus interconnectées et plus interdépendantes que jamais. La vague actuelle de mondialisation est la deuxième en l’espace de deux siècles. La première a commencé dans la première moitié du XIXe siècle sous l’effet combiné de percées technologiques et de politiques commerciales libérales en Europe continentale. Elle s’est effondrée lorsque la Grande Dépression des années 1930 a fait le lit du protectionnisme.

Télécharger EcoNote

Expansion confirmée

L’embellie mondiale devrait se poursuivre en 2018. Les baisses d’impôt aux Etats Unis, des politiques monétaires toujours accommodantes et la dynamique du cycle confirment l’expansion.
A partir de 2019, la croissance mondiale pourrait décélérer sous l’effet de la normalisation des politiques monétaires dans les économies avancées, de l’affaiblissement de l’impulsion donnée par les baisses d’impôts aux Etats Unis et d’un peu plus d’inflation.

TÉLÉCHARGER SCÉNARIOECO