Cher actionnaire,

La qualité de nos résultats reflète les bonnes performances commerciales et opérationnelles dans tous nos métiers, la rigueur dans la maîtrise des coûts et des risques, et nous permet de tirer un bilan positif de nos trois dernières années de transformation. Notre Groupe affiche en 2016 des résultats annuels hors éléments non économiques en progression avec des revenus qui augmentent de près de +3% à 25,7 milliards d’euros.

Dans un contexte économique moins porteur et beaucoup plus contraignant sur le plan réglementaire, nous avons, comme nous nous y étions engagés lors de notre plan stratégique 2014-2016, simplifié notre modèle, optimisé l’allocation de capital et poursuivi l’investissement dans les métiers d’avenir. Ces efforts nous permettent de respecter globalement la trajectoire des objectifs stratégiques et financiers fixés en 2014 : nous avons démontré notre potentiel de croissance et d’excellence opérationnelle et notre rentabilité structurelle s’est significativement améliorée. Le bilan est assaini et tous nos ratios réglementaires de capital et liquidité sont au-delà des exigences des régulateurs.

Notre Groupe affiche en 2016 des résultats annuels en progression avec des revenus qui augmentent de près de +3% à 25,7 milliards d’euros*. La qualité de nos résultats reflète les bonnes performances commerciales et opérationnelles dans tous nos métiers, la rigueur dans la maîtrise des coûts et des risques, et nous permet de tirer un bilan positif de nos trois dernières années de transformation. Dans une conjoncture incertaine, le Groupe tire parti de l’équilibre de son modèle, de la confiance de ses clients et de l’engagement de ses collaborateurs.

En 2016, la Banque de détail en France qui s’appuie sur trois enseignes complémentaires (Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama) affiche une solide dynamique commerciale et réalise de bons résultats dans un environnement de taux bas, tout en poursuivant ses investissements dans la transformation digitale. Le Groupe a renforcé son fonds de commerce qui compte désormais 11,5 millions de clients particuliers (+4% par rapport à 2015 avec plus de 400 000 nouveaux clients en 2016) et près de 4 000 nouvelles entreprises en 2016 (+4% par rapport à 2015). Dans un environnement de reprise progressive de l’activité en France, le Groupe continue d’accompagner les particuliers et les entreprises dans le financement de leurs projets, les encours moyens de crédit se sont ainsi accrus de près de +3% sur l’année.

Le pôle Banque de détail et Services Financiers Internationaux a bénéficié d’une bonne dynamique commerciale dans l’ensemble des régions et des métiers : progression des encours de crédit de la Banque de détail à l’International de +6,6% confirmant le bon dynamisme en Europe et en Afrique, hausse de +3,7% des encours en Assurance-vie épargne tandis que les encours de crédits des activités de Financement de biens d’équipement professionnels sont eux en hausse de +5,5%. Cette bonne performance commerciale se traduit par des revenus en progression de +4,0%. Par ailleurs, la réalisation en avril 2017 de l’achat de la participation de 50% détenue par Aviva France dans Antarius va renforcer significativement les positions du métier Assurances du Groupe à travers les réseaux Crédit du Nord. Le Groupe a l’intention d’introduire en bourse sa filiale ALD en 2017 pour en faire un leader dans les services de mobilité, sous réserve des conditions de marché, tout en conservant son contrôle et en continuant à soutenir activement une activité porteuse de croissance et de valeur ajoutée, avec des synergies commerciales et financières importantes au sein de nos métiers. Cette stratégie illustre notre volonté de saisir de nouvelles opportunités de croissance offertes dans un contexte de mutations technologiques.

Le pôle Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs a évolué dans un environnement de marché marqué par les incertitudes politiques et économiques. Les revenus des Activités de Marché et Services aux Investisseurs ont fait preuve de résilience (-1,1%), confirmant l’agilité de notre modèle et le succès des transformations menées depuis plusieurs années. Nous poursuivons les efforts pour renforcer encore nos positions de leader et nos parts de marché tout en maîtrisant nos coûts et nos risques. L’expertise du métier a été à ce titre une nouvelle fois saluée avec le titre de « Derivatives House of the Year » décerné par IFR.

Au total nous dégageons sur l’année un résultat net part du Groupe* de 4,1 milliards d’euros, en hausse de +15,3%. Ces bons résultats nous permettent de renforcer notre capital, avec un ratio CET1 de 11,5% et de nous inscrire de façon anticipée dans la cible moyen terme de 11,5% à 12,0% à fin 2018. Le Groupe est désormais conforme à l’ensemble de ses obligations prudentielles.

Nous proposerons donc à l’Assemblée générale du 23 mai le versement d’un dividende de 2,20€ par action au titre de l’exercice 2016, en progression de +10% par rapport à l’année dernière. Nous comptons poursuivre dans cette voie en maintenant notre politique de distribution de 50% de notre résultat hors éléments non économiques et avec comme objectif de faire croître le dividende.

Sur la base de ces fondations solides, Société Générale va poursuivre en 2017 l’adaptation et la transformation numérique de ses métiers, simplifier son organisation et déployer son programme Culture et Conduite.

Le Groupe prépare aussi une nouvelle étape de son développement avec la présentation en fin d’année d’un plan stratégique à moyen terme témoignant de notre capacité à apporter toujours plus de valeur à nos clients et à nos actionnaires.

Je tiens à vous remercier encore une fois pour votre fidélité et la confiance que vous avez placée dans notre Groupe.

Frédéric Oudéa, Directeur général

(*). Hors éléments non économiques.

Les variations exprimées sont à périmètre et taux de change constants par rapport à 2015