Transition écologique

Transition écologique

Notre Engagement

Nous sommes convaincus chez Société Générale que les banques ont un rôle de premier plan à jouer dans les transformations positives du monde et dans le développement durable des économies. Conformément à notre raison d’être, nous avons placé le développement durable – et la transition énergétique en particulier – au cœur de notre stratégie. Nous voulons contribuer à une transition à la fois proactive et responsable en accompagnant nos clients et l’économie réelle vers la neutralité carbone. 

Société Générale croit au rôle moteur des banques et des alliances dans l’accélération nécessaire pour atteindre les objectifs définis dans l’Accord de Paris, vers une neutralité carbone. Nous voulons contribuer à une transition à la fois volontariste et responsable, en construisant, ensemble avec nos clients, un avenir meilleur et durable avec des solutions responsables et innovantes. C’est notre raison d’être. Le développement durable est au cœur de notre stratégie et implique toutes nos équipes à travers le Groupe, dans chaque activité, fonction et géographie

Frédéric Oudéa, Directeur général de Société Générale

En rejoignant en tant que membre fondateur la Net-Zero Banking Alliance de l’UNEP-FI, le Groupe s’est engagé à aligner ses portefeuilles avec des trajectoires visant à la neutralité carbone globale d’ici 2050 avec pour objectif ambitieux de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. À ce titre, Société Générale aligne ses portefeuilles de crédit et d'investissement sur des objectifs intermédiaires, en commençant par les secteurs à forte intensité de carbone. Société Générale participe à plusieurs coalitions internationales pour définir des standards communs de mise en place de ces trajectoires.

De nouveaux engagements 

Société Générale renforce ses engagements sur plusieurs segments liés aux hydrocarbures non conventionnels et à la protection de la biodiversité dans les zones protégées.

  • Pétroles et gaz de schiste, sables bitumineux, pétroles bruts extra lourds, pétroles en Arctique, pétroles en Amazonie équatorienne En excluant :
    • les nouvelles transactions dédiées portant sur l’exploration et la production de ces catégories d’hydrocarbures ;
    • les acteurs spécialisés (pure players upstream) pour lesquels ces catégories d’hydrocarbures représentent plus de 30 % de leur production globale ;
    • les acteurs diversifiés (upstream, midstream, downstream) pour lesquels les revenus tirés de l’exploration et de la production de ces catégories d’hydrocarbures représentent plus de 30 % de leur chiffre d’affaires global.
  • Gaz naturel liquéfié en Amérique du Nord – Dès maintenant, aucun nouveau mandat lié à de nouveaux projets de production afin d’étendre les efforts en aval de la chaîne de valeur.
  • Zones protégées – Protection accrue de la biodiversité grâce à l’élargissement des catégories de zones protégées dans lesquelles aucun nouveau projet d’exploration et production d’hydrocarbure ne sera financé. 
     

Des engagements d’alignement de nos portefeuilles en cours d’exécution

  • Charbon – Le Groupe a bien progressé vers son objectif de sortie complète du charbon programmée en 2030 pour les entreprises basées dans les pays de l'UE ou de l'OCDE, et d'ici 2040 dans le reste du monde. 
  • Extraction du pétrole et gaz – Parmi les premières banques à avoir annoncé une réduction de son exposition de 10 %, en valeur absolue, d’ici 2025. 
  • Transport maritime – Application des Poseidon Principles, qui prévoient une décarbonisation du secteur du transport maritime en lien avec l’Organisation Maritime Internationale. 
  • Acier – Contribution active à la définition de standards communs sur les émissions de gaz à effet de serre associées, à travers le Steel Climate-Aligned Finance Working Group.
  • Société Générale est également membre fondateur de l’Aviation Climate-Aligned Finance Working Group et de l’Aluminum Climate-Aligned Finance Working Group, aux côtés des principaux acteurs de ces secteurs afin de définir des méthodologies et des objectifs communs pour aider à décarboniser les portfolios financiers et la transition de ces secteurs.

Pionnier dans l’accompagnement de la transition énergétique

  • Financement de la transition énergétique – Le Groupe est en avance sur l’objectif de contribuer plus de 120 Md € de la transition énergétique entre 2019 et 2023, à travers une offre de solutions de financement durable dédiée (prêts, obligations, conseil). 
  • Énergies renouvelables – Pour accompagner la transition du secteur, Société Générale soutient le développement des énergies renouvelables depuis plus de 20 ans : N°1 dans leur financement pour la zone EMEA à fin juin 2021 (Dealogic).
  • Accompagnement des enjeux de développement durable des clients – Dans les activités dédiées à la grande clientèle, celles de la banque de détail ou dans les services financiers spécialisés de l’assurance ou de gestion de flotte automobile, le Groupe développe la dimension d’impact positif à travers des solutions innovantes dans les domaines du conseil, du financement et de l’investissement.
  • Solutions d’avenir – Société Générale fait partie de différentes coalitions pour trouver des solutions innovantes avec nos clients dans leurs secteurs. Le Groupe est notamment la première banque européenne à avoir rejoint le Hydrogen Council. 

 

 

 

  • 150Md€

    pour accompagner la transition énergétique, au-dessus de l’objectif 2019-2023 de 120 Md€

Gouvernance RSE et compte propre

  • Nomination de la Directrice du Développement Durable, Hacina Py, directement rattachée à la Direction générale, sous la supervision de Diony Lebot, Directrice générale déléguée.
  • Investissement dans des programmes de formation ESG pour les 117 000 collaborateurs, pour permettre à chacun d’agir en faveur du climat de manière responsable et de devenir un acteur de la transition énergétique. 
  • Un nouvel engagement de réduction des émissions de carbone du Groupe pour son compte propre de 50 % entre 2019 et 2030 en agissant sur l'énergie requise pour ses locaux, l'informatique, les déplacements aériens et son parc automobile. Le Groupe a également décidé de bannir les plastiques à usage unique dans l’environnement de travail des collaborateurs d'ici 2025, et plus rapidement si possible en fonction des géographies.

Pour un numérique inclusif, transparent et responsable

En novembre 2019, notre Groupe a annoncé sa signature de la Charte numérique responsable. Il rejoint ainsi les 28 entreprises, associations et acteurs publics signataires de ces engagements édictés par l’Institut du numérique responsable dont il est membre fondateur. Cette charte marque son attachement à une transformation numérique qui lutte contre le réchauffement climatique et promeut l’inclusion sociale.