Du stade à l’agence : rugbymen et banquiers

Évoluer en tant que rugbyman de renommée internationale, tout en étant collaborateur du groupe Société Générale, telle est la formule adoptée, avec succès, par plusieurs joueurs notamment depuis le passage au professionnalisme en 1995. Focus sur des équipiers de choc qui ont contribué à instiller, à leur manière, la culture du rugby au sein de l'entreprise.

En août 1995, à la suite du succès retentissant de la Coupe du Monde organisée en Afrique du Sud, les instances internationales du rugby autorisent le statut de joueur professionnel. Une orientation majeure pour un sport qui avait jusqu'alors soigneusement cultivé les valeurs de l'amateurisme. Plutôt que de se tenir sur la réserve, Société Générale se tient aux avant-postes pour accompagner cette évolution aussi longtemps que l'image du rugby restera compatible avec ses propres valeurs : cohésion d'équipe, anticipation, esprit d'initiative et rigueur. D'où le renforcement de ses liens avec la Fédération française de rugby et son choix de parrainer la Ligue nationale de rugby à sa création en 1995. Mieux encore, à la différence de ses concurrentes, elle peut se targuer d'avoir accompagné dans ses équipes plusieurs internationaux, comme l'Australien Nick Farr Jones à Sydney, l'arrière irlandais Jim Staples ou le centre Thomas Castaignède à Londres, les Toulousains Jérôme Cazalbou et Yannick Jauzion, ou encore Fabien Galthié et Sylvain Marconnet en région parisienne. Autant de joueurs talentueux et charismatiques qui ont pris le parti de mener de front carrières sportive et professionnelle en bénéficiant de contrats de travail adaptés, ou d'intégrer les équipes de Société Générale pour leur mettre un pied à l'étrier. Une manière pour eux de préparer leur reconversion professionnelle et de déplacer, du stade à l'entreprise, les valeurs de dépassement de soi, de confiance, de solidarité et d'engagement qu'exprime toujours le rugby, qu'il soit finalement amateur ou professionnel.

© Gil Lefauconnier - © Patrick Derewiany - © Philippe Zamora - De gauche à droite et de haut en bas : Nick Farr Jones, Thomas Castaignède, Jérôme Cazalbou, Yannick Jauzion, Fabien Galthié, Sylvain Marconnet