INCLUSION ET HANDICAP

INSERTION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Société Générale s’engage afin de favoriser l’emploi des personnes en situation de handicap. En 2016, la signature de la Charte Entreprises & Handicap de l’Organisation international de travail (OIT) par Frédéric Oudéa a donné à cet engagement une dimension internationale ; Société Générale devient ainsi membre d’un réseau dont l’objectif est de faciliter les échanges de connaissances et de bonnes pratiques sur l'inclusion des personnes en situation de handicap dans le monde du travail.

À fin 2016, Société Générale employait 2 365 salariés en situation de handicap (au sens retenu localement) dans le monde (principalement en France, en Italie et en Allemagne), ce qui représente 1,6% de l’effectif global, dont 1 684 personnes en France. Pour Société Générale SA en France, les principales réalisations de 2016 sont :

  • 520 actions de maintien dans l'emploi (au total, près de 3 000 aménagements de poste ont été réalisés depuis 2007) ;
  • 40 recrutements de collaborateurs en situation de handicap ;
  • le renforcement des actions de sensibilisation des collaborateurs, managers et partenaires sociaux (1er salon Handicap, Emploi & Achats Responsables à Paris, événements locaux liés à la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, ateliers, formations) ;
  • la montée en compétences de dispositifs spécifiques pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap (ex. : programme d’alternance HandiFormaBanques) ;
  • le développement du secteur adapté et protégé, avec le renforcement de la démarche de professionnalisation du secteur (« Développer la diversité dans nos achats » p. 257 du document de référence) ;
  • la signature d’un nouvel accord triennal (2017-2019), renforçant les moyens de la mission handicap et l’accompagnement des collaborateurs.

En Serbie, le programme Inclusive Academy, animé par des employés bénévoles de Société Générale Srbija, favorise l’entrée sur le marché du travail de jeunes en situation de handicap. Soixante jeunes ont été accompagnés depuis 2011, dont la moitié a transformé l’expérience en une insertion professionnelle durable au sein de la Banque ou à l’extérieur. En Roumanie, République tchèque, Allemagne, Espagne, Algérie, Guinée équatoriale et au Japon, des programmes de recrutement, de sensibilisation, d’intégration et d’accompagnement sont en place pour favoriser l’emploi de collaborateurs en situation de handicap. Par ailleurs, Société Générale veille également à l’accessibilité de ses services pour ses clients en situation de handicap. À titre d’exemple, en France :

  • la quasi-totalité du parc de distributeurs automatiques de billets (DAB) de Société Générale et Crédit du Nord est équipée de synthèse vocale et de touches sensorielles et les nouvelles installations sont aux normes PMR ;
  • l’application Société Générale pour mobile est accessible aux non-voyants ;
  • un numéro de téléphone non taxé met les clients non voyants en contact direct avec les centres de relation clientèle et près de 700 clients ont bénéficié de relevés de compte disponibles en braille en 2016 ;
  • fin 2016, 70% des agences Société Générale et 75% des agences du groupe Crédit du Nord étaient déclarées accessibles aux personnes en situation de handicap. L’objectif est d’atteindre une couverture totale d’ici à 2021 (hors patrimoine historique).

INCLUSION SOCIALE

Société Générale SA en France poursuit une politique innovante en matière d’inclusion sociale, dans les quartiers prioritaires au sein desquels elle est implantée. En 2013, la Banque a été l’une des premières entreprises signataires de la Charte Entreprises & Quartiers du Ministère de la Ville. Ce cadre a permis de valoriser une démarche plus ancienne visant la poursuite et la promotion de nombreuses actions portant notamment sur l’emploi, la formation et l’insertion professionnelle des jeunes des quartiers prioritaires de la ville. Par exemple :

  • le dispositif « Coup de Pouce » a permis à près de 200 jeunes peu ou non diplômés d’intégrer la banque de détail en contrat de professionnalisation depuis 2008 (avec un taux de transformation en CDI de près de 70%) ;
  • le dispositif inclusif « Nouvelle Chance » initié en 2015 dans les Hauts-de-Seine (92), permet une meilleure employabilité à chaque étape de présélection et un accompagnement individualisé vers l’emploi, en promouvant les métiers de la banque de détail et d’ALD Automotive ;
  • la promotion de l’égalité des chances au sein des écoles cibles du Groupe et l’accompagnement et le financement de programmes inclusifs spécifiques (Institut Villebon Georges-Charpak…) permettent l’accès à des formations diplomantes et la possibilité, à terme, d’être recruté par la Banque ;
  • le financement pour près de 200 000 euros de contrats aidés au sein du tissus associatif local.

Par ailleurs, en 2016, Société Générale est devenue membre fondateur du Groupement d’Intérêt Public de la Grande Ecole du Numérique. Ce label de formations courtes et qualifiantes permet à un large public (jeunes éloignés de l’emploi, salariés en projet d’évolution professionnelle…) de se former pour être rapidement opérationnel sur des métiers liés au numérique. La Grande Ecole du Numérique est un projet résolument tourné vers l’avenir, vers les compétences liées aux transformations digitales dont les entreprises et les jeunes auront besoin demain. Il permet à la Banque d’avoir une action directe pour l’emploi, notamment des plus jeunes, quels que soient leurs parcours.

Pour plus de renseignements : voir le rapport RSE (flipbook) p.53