SOCIÉTÉ GÉNÉRALE RÉDUIT SON EMPREINTE CARBONE

LA TAXE CARBONE INTERNE, UN OUTIL DE GOUVERNANCE

Afin d’atteindre son objectif de réduction de 20% de ses émissions, la Banque reconduit son dispositif d’incitation fondé sur une taxe carbone interne, prélevée en fonction des émissions de chaque entité du Groupe (10 euros/t CO2) et redistribuée pour financer des initiatives internes d’efficacité environnementale. Depuis 4 ans, ce dispositif se clôture chaque année par l’organisation des Prix de l’efficacité environnementale réunissant notamment les finalistes lauréats ainsi qu’un grand nombre de contributeurs sous la direction de Séverin Cabannes.

Pour ALTAVIA : les données 2016 vous ont été envoyées par Marie Noelle Schmitt le 20/04 à 9 :45 pour MAJ de ce visuel

MESURES PRISES POUR AMELIORER L’EFFICACITÉ ENVIRONNEMENTALE

  • RÉDUCTION DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES DU PARC IMMOBILIER

    Avec 3,9 millions de m² de surface en 2016, le Groupe s’est engagé à continuellement améliorer la performance énergétique de ses immeubles. Pour cela, il a notamment fixé un objectif de 20% d’augmentation des performances énergétiques sur les immeubles centraux (hors agences et filiales) en 2020 par rapport à 2014, ce qui contribue fortement à la baisse de consommation d’énergie amorcée depuis 2007.

    Plusieurs outils ont été mis en place pour atteindre cet objectif :

    • un outil de diagnostic environnemental (ODE) a été développé afin d’évaluer les performances environnementales du parc permettant de déployer des plans d’actions cohérents et efficaces par pays ou par entité, et d’élever la performance énergétique de l’ensemble du parc ;
    • un outil de pilotage (GREEN), de suivi en temps réel des consommations énergétiques, d’eau et de la gestion des déchets d’un immeuble, est actuellement déployé sur les principaux immeubles centraux en France afin de piloter l’efficacité énergétique et le suivi du management de l’énergie sur les 19 immeubles certifiés ISO 50001 en Île-de-France. Cette certification constitue un signe fort de l’engagement du Groupe à réduire les consommations énergétiques de ses immeubles et fait de Société Générale la première banque à être certifiée en Europe. À l’international, après avoir été déployé aux États-Unis (un immeuble à New York), en Inde (Bangalore et Chennai) et au Luxembourg, l’outil « Green » a été installé en Asie et au Royaume-Uni.

    En complément de cet objectif, dans le cadre de la certification ISO 50001 des 19 immeubles centraux, une « politique énergétique » a été définie et mise en place, visant à :

    • satisfaire aux exigences légales et réglementaires relatives aux immeubles ;
    • porter les immeubles dont Société Générale est propriétaire au meilleur niveau de performance énergétique et environnementale, dans le souci constant de maintenir le confort de ses occupants ;
    • profiter des opportunités de marché et du contexte immobiliers pour occuper des immeubles répondant au mieux à l’évolution du cœur de métier de l’entreprise (fiabilité, continuité d’activité) et aux attentes des occupants en termes de confort, santé, accessibilité et services.

    Le résultat de ces efforts au titre de l’année 2016 se traduit par une réduction supérieure à 4% par rapport à 2015 sur la consommation d’énergie des immeubles centraux. À noter que dans le réseau France Société Générale, un système de télécomptage des données de consommation a été installé sur 189 agences.

  • RÉDUCTION DES CONSOMMATIONS ÉNERGÉTIQUES DE SES INFRASTRUCTURES INFORMATIQUES

    La Direction informatique de Société Générale s’est fixée l’objectif de réduire de 4% par an les consommations énergétiques de son parc en lien avec l’engagement du Groupe. Les initiatives 2016 ont contribué à une économie d’énergie de 9,4 GWh/an, soit une diminution des émissions de CO2 de 4,7%.

Pour en savoir plus : voir le rapport RSE (flipbook) p.27