AGIR POUR LE CLIMAT

STRATÉGIE ET PILOTAGE CLIMAT

  • ENGAGEMENTS ET PILOTAGE

    En 2016, Société Générale a développé sa stratégie climat qui s’appuie sur deux axes :

    • la mise en place d’une gestion des risques climatiques ;
    • le développement du financement de la transition énergétique afin d’accompagner ses clients dans leurs investissements bas carbone.

    Société Générale développe progressivement des outils de pilotage de sa stratégie climat. Ces outils donnent un cadre global de pilotage des impacts de la Banque aussi bien sur les financements (les émissions induites) que sur les actifs détenus (compte propre).
    Dans un premier temps, c’est sur le secteur du charbon que Société Générale a souhaité clarifier et rendre opérationnelle sa stratégie climat. Des actions ont été déjà conduites sur ce secteur (politique sectorielle, arrêt du financement du charbon et des centrales thermiques au charbon, engagement à développer le financement des ENR…). Société Générale a par ailleurs développé une méthodologie de suivi de ses encours dans le secteur du charbon afin de mettre en œuvre son engagement de s’aligner sur le 2DS de l’AIE en 2020 (hors Chine).
    Sur cette base, la Banque s’est fixé les objectifs suivants :

    • réduction des encours de crédit tirés (exposition) liés à l’extraction de charbon de 14% entre 2016 et 2020 ;
    • limitation de la part des capacités installées de centrales thermiques à charbon dans le mix énergétique financé par la Banque à 19% en 2020.
  • UN DISPOSITIF DE GESTION DES RISQUES LIÉS AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

    Une analyse approfondie a été réalisée en 2016 par la direction des risques en collaboration avec la direction RSE et présentée au Comité des risques début 2017. Les risques liés au changement climatique (risques physiques et de transition) ne constituent pas une catégorie nouvelle de risques mais un facteur aggravant des types de risques pris en compte dans le dispositif de gestion des risques (et particulièrement crédit, risque opérationnel, et risque lié aux activités d’assurance).

«L'adoption d'une politique globale en faveur du climat est une nouvelle étape dans l'engagement de Société Générale pour lutter contre le réchauffement climatique. Figurant parmi les leaders mondiaux du financement de l'énergie, le Groupe s'engage à réduire sa propre empreinte carbone et à accompagner ses clients dans leurs projets pour minimiser leurs impacts sur le climat. Société Générale contribue ainsi à un financement responsable de l'économie mondiale et entend être l'un des acteurs clés du financement de la transition énergétique. »
Séverin Cabannes, Directeur général délégué de Société Générale

ACCOMPAGNER LES CLIENTS DANS LEUR INVESTISSEMENT BAS CARBONE

  • LES FINANCEMENTS VERTS

    Société Générale maintient une politique volontariste dans le secteur des énergies renouvelables (solaires, éoliens, biomasse…) qui se traduit par un objectif de doublement des financements de projets dans le secteur des énergies renouvelables accompagné d’une capacité à mobiliser jusqu’à 10 milliards d’euros de financements d’ici 2020. En 2016, le Groupe a financé pour 1,26 milliard d’euros les énergies renouvelables.

    Au total, en 2016, le montant des financements verts de Société Générale dans les activités de financements en faveur d’entreprises du secteur privé ou public (infrastructures énergétiques, toute production d’énergie renouvelable, déchets et leur valorisation, projets de transports en commun, carburants alternatifs, véhicules propres, immobilier vert) s’élève à près de 3,12 milliards d’euros (SOGEPROM contribuant pour la première fois à hauteur de 595 millions d’euros pour de l’immobilier vert).

  • DES SOLUTIONS INNOVANTES POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX DE LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

    Le Groupe a à cœur de contribuer au développement d’un marché obligataire (Green Bonds) qui permet de financer des projets et des acquisitions dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, participant ainsi à la lutte contre le changement climatique, en apportant ses solutions de structuration et de distribution obligataire conjuguées à son expertise historique en matière de gestion ESG. En 2016, Société Générale a contribué à l’émission de huit obligations vertes pour un montant global de 6 milliards d’euros et a accompagné par exemple la première émission obligataire verte offshore du secteur automobile chinois pour Zhejiang Geely.

  • UNE OFFRE DE SERVICES SPÉCIFIQUES

    ALD Automotive, filiale de leasing automobile du Groupe, poursuit sa stratégie visant à promouvoir les solutions bas carbone et les nouvelles formes de mobilité dans le secteur de la location longue durée de véhicules automobiles où la technologie fait évoluer les usages.

  • DES PARTENARIATS POUR ACCOMPAGNER LES POLITIQUES BAS CARBONE DE DÉVELOPPEMENT

    Pour accompagner les politiques de développement des financements bas carbone* du Groupe et soutenir les clients dans cette dynamique, le Groupe s’attache à nouer des partenariats avec les IFI qui proposent des lignes ou des programmes dédiés au financement de projets liés à l’énergie propre ou à l’efficacité énergétique. Parmi les partenariats signés, citons les conventions Sunref (Sustainable use of natural resources and energy finance) signées dès 2015 entre l’Agence française de développement (AFD) et les filiales SGBS au Sénégal, SGBCI en Côte d’Ivoire.
    En France, un accord a été passé avec la BEI dans le cadre du programme « France Énergies Renouvelables » pour promouvoir les investissements dans les énergies renouvelables (750 millions d’euros) sur l’ensemble du territoire français entre 2014 et 2016.


    *dans le cadre du financement de la transition énergétique

Pour plus de renseignements: voir le rapport RSE (flipbook) p.23