LOYAUTÉ DES PRATIQUES

CODE DE CONDUITE

Le Groupe s’est fixé comme objectif stratégique de protéger l’image de l’entreprise et de veiller à ce que chacun des collaborateurs agisse avec intégrité au quotidien. De nombreux travaux ont été entrepris depuis 2011 sur les sujets Culture & Conduite. Le Code de conduite, mis à jour en 2016, constitue la base de l’éthique professionnelle de Société Générale. Il promeut le respect des droits de l’homme, de l’environnement, la prévention des conflits d’intérêts et de la corruption, la lutte contre le blanchiment de l’argent et le financement du terrorisme, le respect de l’intégrité des marchés, la protection des données, la conduite à tenir en matière de cadeaux et invitations et les achats responsables.

CODE DE CONDUITE FISCALE

Société Générale s’est également doté en 2010 d’un code de conduite fiscale du Groupe, approuvé par le Conseil d’administration. De plus, Société Générale a défini depuis 2003 des règles internes strictes afin d’éviter tout développement d’implantations dans les pays qualifiés de paradis fiscaux non coopératifs par l’OCDE. En 2016, Société Générale ne détenait plus, directement ou indirectement, aucune implantation en activité dans les États concernés. Société Générale détient une licence non utilisée à Brunei.

LOBBYING RESPONSABLE

Depuis 2014, Société Générale a rejoint la déclaration commune de Transparency International France pour la promotion d’un lobbying transparent et intègre. Le Groupe a aussi publié sa Charte pour une représentation responsable auprès des pouvoirs publics et des institutions représentatives. Les principales prises de position du Groupe et le cadre de sa politique de représentation responsable sont publiques et disponibles sur la rubrique + d’infos.

DÉONTOLOGIE ET PRÉVENTION DE LA CORRUPTION

En matière de lutte contre la corruption, Société Générale a des principes stricts qui sont inscrits dans le Code de conduite et se conforment aux dispositions des réglementations les plus rigoureuses en la matière, notamment le UK Bribery Act et désormais la loi Sapin 2.

Pour plus de renseignements : voir le rapport RSE (flipbook) p.11