Un emprunt obligataire inédit pour lutter contre le changement climatique en Allemagne

Avec l'émission fin 2017 d'une obligation climatique à 4 ans pour un montant de 750 millions d'euros, la LBBW a ouvert de nouveaux horizons pour le financement de bâtiments peu consommateurs d'énergie en Allemagne.

Cet emprunt obligataire a été le premier levier mis en place dans le cadre du programme novateur de l'Allemagne visant à distinguer les bâtiments caractérisés par de faibles émissions de carbone. Les bâtiments représentent une part importante des émissions de gaz à effet de serre, et il est donc essentiel d'encourager l'efficacité énergétique. Les obligations vertes de LBBW permettront de financer et de refinancer des prêts portant sur des bâtiments neufs, existants et rénovés en Allemagne, ainsi que sur des projets ciblant les énergies éolienne et solaire.

Société Générale a participé à cette émission en tant que conseiller conjoint en structuration, un rôle important qui a reposé sur l'élaboration d'une méthodologie d'identification des bâtiments éligibles à la certification dans le cadre de l'initiative Climate Bond. Cette organisation à but non lucratif certifie les obligations destinées au financement de projets visant à contenir la hausse de la température moyenne de la planète en dessous de 2 °C, un niveau considéré par la communauté scientifique comme le seuil d'un réchauffement climatique dangereux.

« Société Générale nous a aidés à mettre en place un dispositif d'obligations climatiques fondé sur l'expérience de LBBW dans le domaine du développement durable et définissant un référentiel pour l'identification des bâtiments commerciaux écologiques et économes en énergie en Allemagne », explique Andreas Wein, Responsable du financement et des relations investisseurs chez LBBW.

schema changement climatique

L'obligation a été commercialisée en décembre 2017 en tant qu'obligation verte, conformément aux Principes relatifs aux obligations vertes de l'International Capital Markets Association. De plus, la méthodologie de sélection des 15 % de bâtiments les moins consommateurs d'énergie en Allemagne, récemment mise au point par Drees & Sommer Advanced Building Technologies GmbH, a permis à l'obligation de satisfaire aux critères de l'initiative Climate Bond.

À Francfort, l'immeuble de 42 étages OpernTurm (tour de l'opéra) fait partie des projets en cours de refinancement par le biais de l'obligation. Grâce à une façade en pierre naturelle, un dispositif climatique optimisé et un plafond hybride combinant chauffage et climatisation, la consommation énergétique du bâtiment est inférieure de 23 % au seuil défini par la réglementation allemande EnEV 2007.

« Ce mandat de structuration d'obligations vertes marque la première intervention d'une institution financière dans ce domaine et témoigne de la solidité de notre relation avec LBBW, qui nous a confié de nombreux mandats depuis 2015 », déclare Simon Holz, Directeur des émissions obligataires pour les institutions financières en Allemagne, Autriche, Suisse et Pays-Bas. « Nous avons atteint le plus bas prix à ce jour pour une obligation verte senior émise par une institution financière allemande. »

santé priorité sénégal

La Santé, une priorité pour le Sénégal

Le Sénégal fait de l'accès à la santé une de ses priorités à travers la construction de quatre nouveaux hôpitaux.

Lire l'article