Abonnez-vous aux publications des économistes

Logement en Europe : y a-t-il des marchés en surchauffe ?

Même si la crise de 2008 a grandement affecté certains marchés européens, les prix des logements ont fortement augmenté dans la plupart des pays d’Europe occidentale depuis le début des années 2000, et davantage encore dans la plupart des capitales. En rapportant ces prix aux revenus des ménages ou aux loyers, les ratios se sont éloignés de leur moyenne de long terme en Suède, Norvège, Belgique et Royaume-Uni.

Ce mouvement général de hausse de prix a été notamment favorisé par la tendance longue de baisse des taux d’intérêt d’emprunt. Cette nette baisse des taux, conjuguée à la légère hausse des revenus, a soutenu l’accessibilité immobilière des ménages. Pour autant, du fait de l’envolée des prix, l’accessibilité s’est dégradée depuis 2000 en Suède et, dans une moindre mesure en Suisse, en France et en Belgique.

télécharger econote

EcoNote

Vieillissement de la population : Risque inflationniste ou déflationniste ?

Le monde est confronté à un phénomène inédit de vieillissement de la population, fruit d’un double mouvement de baisse de la fécondité et d’allongement de l’espérance de vie. Ce phénomène touche tous les pays, bien qu’avec une ampleur variable. Le Japon est aux avant-postes de la transition démographique, mais le reste du monde avancé lui emboîte désormais le pas. La démographie dans le monde développé est à un tournant. D’après l’ONU, la population en âge de travailler des économies avancées a vraisemblablement atteint un pic et devrait reculer de plus de 5 % dans les cinq prochaines décennies. En Chine, elle devrait s’effondrer d’un tiers d’ici 2065. Parallèlement, dans ces pays, la proportion de personnes âgées de 65 ans ou plus va grimper en flèche.

TÉLÉCHARGER ECONOTE

Dette externe des pays émergents : toujours la même chanson ?

La dette externe en devises des pays émergents a significativement augmenté au cours de la dernière décennie, favorisée par un environnement de taux d’intérêt bas, d’appréciation des monnaies émergentes et de hausse du prix des matières premières. Contrairement aux épisodes précédents, cette hausse a été principalement le fait du secteur privé non financier, plutôt que des États et des banques.

La hausse de la volatilité des variables financières, provoquée par les perspectives du resserrement de la politique monétaire de la Fed et la baisse des prix des matières premières, accroit les risques liés à cet endettement. En effet, les crises financières des pays émergents sont généralement précédées par des périodes de hausse de l’endettement externe.

Télécharger EcoNote

Dette publique américaine : vers un financement de plus en plus interne et privé

Dette publique américaine : vers un financement de plus en plus interne et privé

Depuis le début des années 2000 jusqu’à la mi-2008, la part de la dette publique fédérale américaine détenue par les non-résidents est passée de 30% à 50%, sous l’effet de l’accumulation de réserves de change par les banques centrales des économies émergentes (Chine en tête) et des pays exportateurs de pétrole, des interventions de change périodiques de la Banque du Japon et des opérations de carry trade yen-dollar.

L’envolée de la dette publique américaine au lendemain de la « Grande récession » de 2008 (+40 pts de PIB), combinée aux achats de la Fed dans le cadre de sa politique de quantitative easing, a certes induit un rééquilibrage partiel de la base des investisseurs. Pour autant, la détention étrangère s’est maintenue autour de 50%, les non-résidents restant très actifs sur le marché des Treasuries.

TÉLÉCHARGER ECONOTE

Chine : estimation de l’impact sur l’économie mondiale d’un ralentissement chinois

Chine : estimation de l’impact sur l’économie mondiale d’un ralentissement chinois

Le ralentissement économique de la Chine et sa transition vers un nouveau modèle de croissance pourraient fortement impacter l’économie mondiale, en raison du rôle important et toujours croissant de ce pays dans le commerce mondial et de son modèle économique fortement intensif en matières premières. Cette étude évalue dans quelle mesure un ralentissement économique chinois impacterait l’économie mondiale, à travers trois canaux de transmission : le commerce, les prix des matières premières, et les marchés financiers.

TÉLÉCHARGER ECONOTE