A l’occasion de la sixième édition de l’évènement « La Tribune Women's Awards », Cathia Lawson-Hall, banquier conseil chargée des relations avec les clients pour l’Afrique, s’est vue décerner le prix du Manager de l’année 2015. Avec plus de 18 années d’expérience sur les marchés de capitaux de dette et en analyse financière, Cathia Lawson-Hall incarne une nouvelle génération de femmes managers sachant allier carrière brillante et vie personnelle.

Pour Société Générale, cette nomination est la reconnaissance de l’ensemble des talents féminins de la banque et de sa politique de diversité. Le développement et la promotion des femmes et de profils internationaux aux postes à responsabilité sont un levier de performance économique important au cœur de la politique de diversité du Groupe.

 

Diversité et mixité - au 31.12.2015

  • 122 nationalités représentées

  • 60 % des collaborateurs hors France métropolitaine

  • 59 % de femmes dans le Groupe

  • 21 % de femmes dans le Senior Management (Top 1 000)

  • 43 % de femmes managers

  • 50 % de femmes au sein du Conseil d’Administration (7 femmes, dont 2 administrateurs salariés)

  • 15 % de femmes dans le Comité exécutif

  • 20 % de femmes dans le Comité de direction (12 femmes contre 6 début 2010)

  • 2 302 salariés en situation de handicap dans le monde (1,6 % de l’effectif global)

Après avoir reçu en 2014 le prix "Corporate Champion Award" lors du Global Summit of Women, cette  nouvelle distinction vient reconnaitre la politique volontariste du groupe Société Générale  en faveur de la promotion de l'équilibre femmes-hommes et plus largement de la diversité.

Ce prix est une récompense pour les femmes actives et pour toutes les femmes de manière plus globale. Il constitue une reconnaissance du cœur que nous mettons dans notre travail et de l'énergie que nous y consacrons chaque jour. Ce prix fait d'une pierre deux coups : il représente un encouragement pour toutes les femmes, quels que soient  leur âge ou origine.

Cathia Lawson-Hall, banquier conseil en charge des grands clients Afrique

Portrait de Cathia Lawson-Hall

« Après un baccalauréat scientifique et des études supérieures en économie et en finance, j'ai hésité entre le monde universitaire et les marchés financiers. Par inclination pour les chiffres et par goût du défi, je me suis dirigée vers la finance de marché où j'ai débuté comme analyste financier avant de faire du conseil en financement puis de devenir banquier conseil en charge des grands clients africains de la Société générale. En parallèle, j'ai donné des cours de finance d'entreprise à l'université Paris-Dauphine. Enseigner m'a permis de satisfaire mon goût pour les échanges, le dialogue, la transmission de savoirs. Cette étape importante m'a offert l'opportunité d'unir deux univers que j'apprécie : le monde académique et l'environnement professionnel auquel j'appartenais.

Autre étape importante : lorsque j'ai rejoint la Société générale, d'abord comme analyste crédit chargée des télécommunications et des médias, puis en intégrant l'équipe de conseil en financement avant de devenir banquier conseil pour les principales entités du continent africain dont je suis originaire. Je travaille à la Société générale depuis maintenant seize ans.

Dernière étape d'importance : en septembre 2015, j'ai été cooptée en qualité de membre par le conseil de surveillance de Vivendi, leader mondial dans les médias, en tant qu'administratrice indépendante, présidente du comité d'audit. »

Le métier de banquier conseil

Acteur-clé de la banque relationnelle, le banquier conseil – ou senior banker -  est l'interlocuteur privilégié entre la banque et ses clients. Il est responsable de la relation avec les grands clients de la banque. Ce sont des clients stratégiques à la fois en termes de volume d'activité potentiel mais aussi de diversité des services que Société Générale est en mesure de leur offrir. Faire vivre la banque relationnelle est donc au cœur de sa mission.

Le rôle du banquier conseil s'est renforcé depuis quelques années. Le développement du modèle de banque relationnelle a accru le besoin des équipes commerciales de fonctionner en équipe client intégrée, dont le senior banker est devenu le principal animateur. Il travaille en étroite collaboration avec les différentes lignes métiers de la banque pour proposer des solutions globales, principalement issues de la banque de financement et d'investissement ainsi que de la banque de détail en France et à l'international, et répondre au mieux aux besoins des clients (conseil stratégique, financement, gestion de risque, etc.) mais aussi à la stratégie de développement définie par la banque.

Trait d'union entre la banque et ses clients, le banquier conseil est une personne incontournable pour le développement du modèle de banque relationnelle car il est à la fois initiateur et facilitateur de transaction.

http://www.societegenerale.com/fr/societe-generale-conforte-son-leadership-en-afrique-et-accelere-sa-croissance