Marylène Vicari lance le Liberté Living Lab

Cofondatrice et directrice du Liberté Living Lab (LLL), Marylène Vicari a atterri dans l’univers des start-ups après avoir longtemps travaillé en agence de communication. Spécialiste en accompagnement du changement et de l’innovation, elle est beaucoup intervenue dans le secteur des télécoms, impacté au premier chef par la révolution internet.

Le Liberté Living Lab souhaite répondre à des enjeux de société majeurs

« J’ai fait des rencontres intéressantes qui m’ont amené à cofonder Opinion Valley, une agence itinérante. On a appris à travailler en mode nomade et agile en nous immergeant dans des lieux d’innovations. Cette expérience a débouché en 2014 sur l’incubateur le Player qui préfigurait le Liberté Living Lab ». A la tête de ce nouvel espace de 2000 m² qui pourra accueillir 200 résidents français et internationaux, Marylène Vicari s’est entourée d’associés dotés de profils complémentaires. Notamment du magistrat de la Cour des Comptes Mohammed Adnène Trojette, auteur d’un rapport sur l’ouverture des données publiques, qui travaille au Lab sur cette question et sur la transformation des administrations.

Favoriser les échanges

Mais le LLL ne se contentera pas d’être un lieu de travail qui crée une émulation entre entrepreneurs, favorise les échanges et l‘ « open innovation ». Le site se veut aussi un lieu de vie et d’expérimentation, d’où une programmation de conférences, de spectacles, de films qui aideront ses membres à s’ouvrir à d’autres horizons. Société Générale, qui avait aidé le Player à décoller en lui pré-achetant des prestations (plus de 1000 collaborateurs Société Générale étaient passés dans ses murs), approfondit son partenariat à l’ère du Liberté Living Lab. Et Marylène Vicari va continuer d’accompagner la Banque et d’autres entreprises dans leur transformation digitale. On ne change pas une équipe qui gagne, mais la formule va être affinée : le nouvel incubateur proposera ainsi aux salariés des logiques plus immersives, avec des résidences longue durée qui pourront s’étaler sur plusieurs mois pour les accompagner dans leur démarche intrapreneuriale.

Liberty Living Lab

Metz Bois Energie conjugue l'esprit d'équipe et de famille

Avoir l’esprit de famille ou d’équipe c’est bien. Et quand on a la possibilité de combiner les deux, on peut aller plus loin dans ses projets. C’est la conviction de Fabrice Metz, un joueur de rugby du Top 14 de 25 ans qui s’est lancé en parallèle de sa carrière sportive dans l’aventure de la création d’entreprise aux côtés de son frère Olivier.

#JAMAISSEULS METZ BOIS ENERGIE