Soucieuse des attentes de ses parties prenantes, Société Générale développe des activités générant des impacts positifs sur la société, en mettant l’accent sur l’inclusion et en accordant une attention particulière aux tendances sociétales et à l’innovation.
En effet, de nouvelles technologies plus respectueuses de l’environnement ainsi que le partage des données contribuent à l’émergence de nouveaux modèles économiques. Investisseurs, entreprises, particuliers, l’ensemble des clients de la Banque sont de plus en plus attentifs et demandeurs de solutions traitant des questions sociales et environnementales.
D’importantes opportunités de développement commercial naissent par ailleurs avec la croissance de villes durables et les nouveaux modèles de mobilité.

En savoir plus dans le "Cultiver l’esprit pionnier" rubrique du Rapport intégré 2017-2018

Un engagement majeur auprès des entreprises (TPE, PME, Professionnels)

Société Générale a significativement renforcé son dispositif d’accompagnement des entreprises et des entrepreneurs en termes de réseau de proximité ou d’accès à l’expertise métier.
Société Générale met à profit son expertise, son réseau international ainsi que son réseau de banques correspondantes afin d’accompagner ses entreprises clientes dans 67 pays.

Avec le dispositif commercial « Société Générale Entrepreneurs », la Banque met à disposition des dirigeants-actionnaires d’entreprise une gamme de services et de solutions dédiés aux problématiques stratégiques, alliant les expertises de la Banque de détail, de la Banque de Financement et d’Investissement, de la Banque Privée et de la Direction des activités immobilières, réunies en pôles régionaux.

Société Générale a fait évoluer son dispositif commercial à destination de la clientèle professionnelle afin de mieux répondre à ses besoins spécifiques et ses nouvelles attentes. Les clients professionnels bénéficient désormais d’un accompagnement complet avec deux conseillers experts à disposition : l’un pour leur vie professionnelle et l’autre sur leur vie privée.

Société Générale a lancé en 2017 un dispositif destiné aux start-ups qui s’articule autour de plusieurs axes, dont un partenariat avec Bpifrance afin de renforcer les relations entre les deux réseaux, et la désignation de 150 Conseillers référents start-up sur tout le territoire.

Pour aller plus loin :
Un engagement auprès des entreprises
Afrique – attentif au développement des PME locales 
    Contribuer au développement durable de l’Afrique

Une présence significative dans le financement de l’économie publique et du secteur associatif

Société Générale contribue depuis plus de trente ans au financement du secteur public, la Banque finance ainsi des investissements d’intérêt général des entités souveraines, collectivités, bailleurs sociaux, établissements publics, SEM d’aménagement et de services.
Plus récemment, le Groupe innove à travers la mise en place d’un dispositif commercial transversal dédié exclusivement au périmètre du Grand Paris et souhaite aligner l’ensemble de ses compétences au service des besoins de crédit, conseil, service, auprès de l’ensemble de ses clients acteurs publics et privés participant à ce grand projet d’envergure nationale.
Le Groupe respecte les principes de la charte Gissler (charte de bonne conduite entre les établissements bancaires et les collectivités locales) dans ses opérations avec les collectivités.
Société Générale a, depuis de nombreuses années, tissé des relations étroites avec le monde des associations, grâce à son réseau de spécialistes sur l’ensemble du territoire. Avec une part de marché globale de 10% et 100 000 associations clientes, la Banque leur apporte son savoir-faire pour leur permettre de réaliser leurs objectifs, en finançant leurs projets de développement, en les conseillant dans la gestion de leurs avoirs et en les accompagnant dans leur gestion au quotidien.

Pour aller plus loin :
Financement du secteur public et du secteur associatif

Une attention portée aux populations vulnérables ou faiblement bancarisées

Que ce soit en France ou à l’international, le Groupe soutient l’inclusion financière par la mise en place de nouveaux modèles bancaires, et lutte contre la pauvreté et l’exclusion au travers de partenariat avec des institutions de microfinance et d’investissement dans des fonds à impact.
Les réseaux Société Générale et Crédit du Nord, conformément à leurs obligations réglementaires telles que définies dans l’article R. 312-4-3 du Code monétaire et financier, ont mis en place, pour les clients présentant des critères de fragilité financière, un dispositif de détection et de suivi, combinant des dispositifs d’alerte interne et de connaissance client. Ce dispositif permet d’être en mesure de proposer à ces clients, de manière systématique et le plus tôt possible, un rendez-vous avec leur conseiller afin de leur présenter l’offre spécifique de nature à limiter les frais en cas d’incident.
Société Générale a adopté dès 2004 une position responsable vis-à-vis du sujet du surendettement au moyen d’un processus dédié. Elle maintient le service des comptes bancaires sur lesquels sont domiciliés les revenus, sauf cas particulier, et informe les clients surendettés des moyens de paiement alternatifs au chèque. Le débiteur continue à bénéficier du découvert qui lui avait été accordé.
La Banque de détail en France propose également une offre de garantie aidant et senior, cette dernière a d’ailleurs été récompensée par l'Oscar du Meilleur contrat d'assurance dépendance décerné par le magazine Gestion de Fortune, en 2017.

Pour aller plus loin :
Solutions pour les populations vulnérables et faiblement bancarisées 
    L’offre de garantie aidant 
    L’offre de garantie senior

Des engagements en microfinance

Au-delà de l’impact en matière d’emploi et de développement régional, Société Générale finance et investit dans des structures qui concourent à la cohésion sociale des territoires sur lesquels le Groupe est implanté.
Société Générale soutient l’action de l’ADIE depuis 2006 pour son activité de financement en France métropolitaine et en outremer. En 2017, le partenariat a permis la mise à disposition de lignes de crédit pour un montant de 11,5 millions d’euros et un soutien de mécénat de 167 000 euros.

A l’international, le Groupe a fait le choix de concentrer son intervention en microfinance dans les pays où il dispose d’une présence en tant que banque universelle, notamment dans les régions Afrique et Europe. Depuis 2003, il apporte, à travers ses filiales, son soutien au secteur de la microfinance de deux manières : l’octroi de lignes de refinancement aux Institutions de Microfinance (IMF) en devise locale et la prise de participations minoritaires dans des IMF. Cette stratégie marque l’accompagnement économique des entrepreneurs sociaux et locaux et répond au besoin des IMF de trouver des sources de financement de proximité et surtout en monnaie locale pour assurer leur développement sans s’exposer au risque de change.

Pour aller plus loin :
Des engagements en microfinance

 

Adapter les produits et services du Groupe au développement de métropoles durables

En 2017, la Direction Immobilière du Groupe, avec Sogeprom, a remporté le Grand Prix de l’année dans la catégorie immeuble de bureaux neuf de plus de 50 000 m2 au salon de l’immobilier d’entreprise (SIMI) pour leur projet Les Dunes, technopôle totalement connecté de 126 000 m2, situé à l’est de Paris, et abritant 5 000 collaborateurs de Société Générale travaillant sur les technologies et la banque de demain. Conçues avec une forte exigence de durabilité, les Dunes s’inscrivent parfaitement dans la politique de responsabilité du Groupe.
Ce dossier n’est qu’une illustration de l’engagement de Sogeprom, filiale de promotion immobilière, pour développer l’immobilier de demain en plaçant l’usager au cœur de ses préoccupations (confort, qualité de l’air, connectivité, biodiversité, etc.) tout en améliorant la valeur des actifs immobiliers.

Les enjeux de Mobilité sont au cœur des besoins des Métropoles durables. Société Générale les aborde à travers sa filiale de location de flottes automobiles ALD Automotive autant que dans le cadre de ses développements bancaires classiques.
ALD veille à l’empreinte environnementale de son parc de véhicules et investit dans la conception de nouvelles offres de mobilité en phase avec les nouveaux usages et attentes de la société et de ses clients. En effet, la conjonction de l’évolution (technique) du produit automobile, des habitudes de consommation et des usages de mobilité crée de nouvelles opportunités.

Pour aller plus loin :
    Innover pour le développement des territoires
Développement de métropoles durables 
    Les Dunes 
    ALD Automotive

Une finance durable et à impact positif

« Au-delà de nos engagements dans la conduite de nos propres activités, notre mission de banquier est d’aider nos clients à contribuer au développement d’une économie plus solidaire et durable. En ce sens, nous avons développé une expertise sociale et environnementale approfondie depuis la recherche et le conseil jusqu’aux financements et marchés de capitaux ainsi qu’aux solutions investisseurs. »
Pierre Palmieri, Directeur des Activités de Financement, responsable de l’offre consolidée en matière de Finance Durable et à Impact Positif

Société Générale est à l’origine de l’initiative Positive Impact de l’UNEP-FI qui regroupe 26 institutions financières dans le monde et qui vise à combler l’écart de financement des Objectifs de Développement Durables (ODDs) fixés par les Nations Unies. Ainsi, fin 2015, le Positive Impact Manifesto et, début 2017, les Positive Impact Principles, ont été publiés.
Ces publications ont défini le Positive Impact Finance (Finance à Impact Positif) comme s’appliquant à toute activité produisant de manière vérifiable un impact positif sur l’un au moins des piliers du développement durable (convergence économique, besoins de base des populations, environnement) tout en s’assurant que les impacts négatifs potentiels ont bien été identifiés et correctement gérés.
Ce concept correspond à la réalité de la vie économique (prise en compte des impacts négatifs à remédier quand on ne peut pas les éviter) et, loin de s’opposer aux autres initiatives lancées dans le marché sous divers vocabulaires, vise à être « englobant ».
Dans le Positive Impact Finance, des objectifs d’analyse plus fine des enjeux ont été rassemblés comme : permettre aux initiatives orientées « Climat » de faire le pont avec des enjeux sociaux par exemple, clarifier les méthodes utilisées pour mesurer la diversité des impacts de certains projets et établir des mesures d’impact avec un maximum de transparence.
Société Générale a choisi de promouvoir ses efforts sous le vocable de développement
d’une « Finance Durable », en y adjoignant la notion de « Finance à impact positif » pour tous les projets sur lesquels les méthodologies fines d’analyse de l’ensemble des impacts positifs et négatifs ont pu être appliquées dans le respect du Manifesto signé avec l’UNEP-FI.
Cette offre se déploie dans les lignes de métier existantes et s’appuie sur le renforcement des équipes du Pôle d’expertise Positive Impact.
La finance durable et à impact positif permet aujourd’hui à Société Générale d’accompagner, de financer des clients ou de structurer des produits pour des investisseurs autour d’un champ large d’interventions dans le cadre de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs. 

En 2017, le montant des nouveaux financements à impact positif s’élève à 2,7 milliards d’euros (vs. 2,2 milliards en 2016).

Pour aller plus loin : 
    Développer une finance durable et à impact positif 
Une banque pionnière de la Finance Responsable  
    Site web de SG CIB  
    Les financements verts dans la rubrique « Lutte contre le changement climatique »  
    Un engagement de longue date pour l'environnement dans la rubrique « Vers une économie verte     et solidaire »  
    Les engagements de Société Générale dans la rubrique « Stratégie et gouvernance RSE »