Responsabilité sociale et environnementale (RSE)

Couverture Rapport RSE 2017 du groupe Société Générale

Rapport RSE 2017 du Groupe

La responsabilité d’entreprise fait partie intégrante de notre façon d’exercer notre métier. La déclinaison de cette responsabilité d’entreprise renforcera notre place de banque de référence auprès de nos clients.

Pour en savoir plus

Séverin Cabannes Directeur général délégué

Nous nous sommes fixés des principes environnementaux et sociaux qui s’appliquent à toutes nos activités et sont aujourd’hui intégrés dans l’exercice quotidien de nos métiers.

Sylvie Préa Directrice RSE et développement durable du Groupe

Société Générale a pour ambition d’être un acteur financier de référence en matière de Responsabilité Sociale et Environnementale. Depuis 2016, nous ne finançons plus les nouveaux projets de centrales thermiques au charbon ; nous avons également pris l’engagement de multiplier par deux les financements des énergies renouvelables accompagnés d’une capacité à mobiliser jusqu’à 10 Milliards d’euros de financements d’ici 2020.

Réalisations RSE

En agissant au quotidien, Société Générale met en œuvre ses engagements responsables.
En savoir plus sur la RSE à Société Générale

Nos engagements formalisés

Depuis 2011, Société Générale traduit ses engagements dans des Principes généraux environnementaux et sociaux qui régissent l’ensemble de ses activités. En 2015, le Groupe a réaffirmé son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique  en se dotant d’une stratégie climat en cohérence avec l’objectif international de limitation du réchauffement climatique à 2 °C.

Acteur précurseur de la Responsabilité sociale et environnementale (RSE)

Nous avons été parmi les premières banques françaises à affirmer notre engagement en faveur du développement durable, en France comme dans le monde.

2000 : Société Générale est membre fondateur et la seule banque française à participer au groupe Wolfsberg, qui réunit 13 banques internationales autour d’engagements forts contre le blanchiment et la corruption.
2001 : participation à l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (UNEP FI). Ce partenariat public-privé entre l’ONU et le secteur financier encourage une meilleure application des principes de développement durable à tous les niveaux opérationnels dans les institutions financières.
2003 : adhésion au Pacte mondial de l'ONU, qui incite les entreprises à intégrer les principes relatifs aux droits de l'homme, aux conditions de travail et à la lutte contre la corruption.
2004 : signature de la Charte de la Diversité et adhésion aux dispositions environnementales de la loi Grenelle 2.
2007 : adoption des Principes de l’Équateur (lien en anglais), référentiel du secteur financier pour l’identification, l’évaluation et la gestion du risque social et environnemental en matière de financement de projet.
2014 : Soutien aux Green Bond Principles dont l’objectif est d’établir un cadre de référence pour les green bonds.
2014 : Adhésion aux Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) par Lyxor.
2015 : Signature de la charte d’engagements des investisseurs pour la croissance.
2015 : Adhésion au Soft Commodities Compact de la Banking Environment Initiative dont l’objectif est de lutter contre la déforestation.
2015 : Adhésion aux Principes d’intégration des actions climatiques dans les institutions financières.
2016 : Charte égalité professionnelle (Women’s Empowerment Principles – WEP) des Nations Unies et Charte Entreprises et Handicap de l’OIT.

Pour en savoir plus sur les Engagements du Groupe