Responsabilité sociale d'entreprise (RSE)

Frédéric Oudéa Directeur général

Nous sommes résolument engagés dans les transformations positives des sociétés et des économies. Nous voulons apporter des
solutions innovantes et responsables qui aient
un impact positif. La prospérité de l’Europe,
le développement durable de l’Afrique, la lutte contre le réchauffement climatique, la sécurisation de l’épargne ou encore l’écomobilité sont des enjeux clés auxquels nous allons contribuer activement.

Sylvie Préa Directrice RSE et développement durable du Groupe

En tant que Directrice RSE du groupe Société Générale, mon ambition est d’organiser et d’accompagner la transformation RSE du Groupe pour en faire un avantage concurrentiel majeur, tant dans le développement de son activité que dans la gestion des risques environnementaux
et sociaux.

Partenaire des transformations positives

Responsabilité, engagement, contribuer aux transformations positives. Découvrir le film RSE de Société Générale.

Construire demain

Société Générale a publié son Rapport intégré. Lorenzo Bini Smaghi, Président du Conseil d’administration et Frédéric Oudéa, Directeur général ont déclaré à ce sujet : « Notre premier Rapport intégré présente le parcours du groupe Société Générale en 2017, son ambition et sa stratégie dans un monde en pleine transition. Notre intention est d’expliciter la performance du Groupe dans son modèle créateur de valeur au service de ses parties prenantes. Car au-delà des performances et des résultats, il y a au cœur de Société Générale l’engagement des 147 000 salariés du Groupe, hommes et femmes, agissant chaque jour pour construire le monde de demain. »

Consulter le site du Rapport intégré

Nos engagements formalisés

Depuis 2011, Société Générale traduit ses engagements dans des Principes généraux environnementaux et sociaux qui régissent l’ensemble de ses activités. En 2015, le Groupe a réaffirmé son engagement en faveur de la lutte contre le changement climatique en se dotant d’une stratégie climat en cohérence avec l’objectif international de limitation du réchauffement climatique à 2 °C. En décembre 2017, Société Générale va plus loin et renforce son engagement financier en précisant la manière dont elle allait le respecter et son engagement sur l’Afrique où les enjeux climatiques et de développement sont essentiels pour réussir les ambitions de l’accord de Paris.
Découvrir les engagements en faveur du climat de Société Générale

Acteur précurseur de la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE)

Nous avons été parmi les premières banques françaises à affirmer notre engagement en faveur du développement durable, en France comme dans le monde.

Société Générale conduit son développement dans le respect des valeurs et principes énoncés dans :

  • la Déclaration universelle des droits de l’homme et ses engagements complémentaires ;
  • les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail (OIT) ;
  • la Convention du patrimoine mondial de l’Unesco ;
  • les Principes directeurs pour les entreprises multinationales de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ;
  • les Principes directeurs des Nations Unies relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme.

En outre, dans une démarche volontaire, le Groupe adhère aux initiatives publiques ou privées suivantes :

2018 : Société Générale est la première banque française à rejoindre le programme de partenariat de l’Initiative Climate Bonds (CBI), un réseau international d'acteurs financiers pour réorienter les investissements vers une économie bas carbone et résiliente face au changement climatique ;
2017 : Adoption des « Principes pour une finance à impact positif » (Principles for Positive Impact Finance ; UNEP-FI, lien en anglais) ;
2017 : Soutien des recommandations de la Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD), lien en anglais ;
2016 : Signature de la Charte égalité professionnelle homme-femme (Women’s Empowerment Principles, lien en anglais) des Nations Unies ;
2016 : Signature de la Charte Entreprises et Handicap de l’OIT ;
2015 : Adhésion aux « Principes d’intégration des actions climatiques dans les institutions financières », lancés à l’occasion de la COP 21 ;
2015 : Signature du French Business Climate Pledge, lancé à l’occasion de la COP 21, pour lutter contre le changement climatique ;
2015 : Adhésion au Soft Commodities Compact de la Banking Environment Initiative (adossé au Consumer Goods Forum), dont l’objectif est la lutte contre la déforestation des forêts tropicales ;
2015 : Lancement du « Manifeste pour un impact positif » (Positive Impact Manifesto) de l’UNEP-FI, qui propose un ensemble de critères inédits, visant à définir ce que sont les investissements durables ;
2015 : Signature d’un accord mondial sur les droits humains fondamentaux et la liberté syndicale avec l’UNI Global Union ;
2014 : Adhésion aux Principes pour l’investissement responsable (PRI) par Lyxor, qui s'adresse au secteur financier et incite les investisseurs à intégrer les problématiques Environnementale, Sociale et de Gouvernance (ESG) dans la gestion de leurs portefeuilles ;
2014 : Soutien aux Green Bond Principles (lien en anglais) dont l’objectif est d’établir un cadre de référence pour les green bonds ;
2014 : Signature de la Déclaration commune de Transparency International France pour la promotion d’un lobbying transparent et intègre ;
2010 : Signature de la Charte des « Relations fournisseur responsables » (France), qui incite les entreprises et organisations publiques à adopter des pratiques d'achats responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs ;
2007 : Signature du Pacte PME (France), association paritaire réunissant des grandes entreprises et des collectivités avec pour mission de faciliter le rapprochement entre les grands groupes et les PME et de stimuler toutes les formes de coopérations entre elles ;
2007 : Adoption des Principes de l’Équateur (lien en anglais), référentiel du secteur financier pour l’identification, l’évaluation et la gestion du risque social et environnemental en matière de financement de projet ;
2004 : Signature de la Charte de la diversité et adhésion aux dispositions environnementales de la loi Grenelle II (France) ;
2003 : Adhésion au Pacte mondial de l’ONU, qui incite les entreprises à intégrer les principes relatifs aux droits humains, aux conditions de travail et à la lutte contre la corruption ;
2001 : Participation à l’Initiative financière du Programme des Nations Unies pour l’environnement (UNEP-FI). Ce partenariat public-privé entre l’ONU et le secteur financier encourage une meilleure application des principes de développement durable à tous les niveaux opérationnels dans les institutions financières ;
2000 : Société Générale est membre fondateur et la seule banque française à participer au groupe de Wolfsberg (lien en anglais) qui réunit 13 banques internationales autour d’engagements forts contre le blanchiment et la corruption.

Pour en savoir plus sur les engagements Groupe