Notre relation de confiance de longue date avec le groupe Fresenius nous a permis de participer à leurs projets stratégiques

épingler l'article

Société Générale a financé la stratégie du groupe allemand du secteur de la santé Fresenius visant à renforcer sa position de leader sur le marché hospitalier en Allemagne. Grâce à son activité solide dans un secteur stable et ses flux de trésorerie abondants et réguliers, Fresenius  utilise activement son levier financier pour générer des profits. Du fait de notre connaissance du groupe et de la grande confiance que nous avons dans son équipe dirigeante, nous n'avons pas hésité à soutenir Fresenius dans le cadre de l'acquisition d'une participation majoritaire dans les hôpitaux Rhön Klinikum AG pour 3 milliards d'euros.

Fresenius a par le passé mené à bien nombre d’acquisitions couronnées de succès, avec d'abord RCG Group, puis Helios et APP, enfin Rhön. En accompagnant le groupe dans ses toutes dernières acquisitions, nous avons acquis une connaissance approfondie de Fresenius et développé une relation de confiance avec ses dirigeants.

Avec le rachat de 43 cliniques et de 15 structures ambulatoires auprès de son concurrent Rhön Klinikum fin 2013, Helios, la division hospitalière de Fresenius, est devenu le leader européen de son secteur. La transaction ne s'est pas effectuée directement : une première offre publique d'achat a été faite en 2012 pour racheter l'ensemble de la société Rhön Klinikum AG, mais elle s'est soldée par un échec en raison de l'opposition exercée par les concurrents.

Groupe Fresenius, santé, banque, société générale

Société Générale, qui avait déjà participé à la première tentative de rachat, est intervenue au sein d'un petit groupe de chefs de file pour le financement de cette acquisition de 3 milliards d'euros. Le financement initial se compose d'un crédit à terme syndiqué et d'une émission sur les marchés financiers. Cette dernière été remplacée par une émission de dette senior à diverses maturités et devises ainsi que par une structure d’obligation convertible innovante. Société Générale a agi avec succès en qualité de co-teneur de livre dans le cadre de l'émission d'obligations convertibles non-dilutives de Fresenius. Les marchés equity-linked d'aujourd'hui permettent à Fresenius d'obtenir des coûts de financement bien inférieurs à ceux des dettes senior équivalentes, tout en diversifiant ses sources de financement et sa base d'investisseurs sans entraîner de dilution. Cette transaction est innovante et sans précédent sur le marché européen, puisque Fresenius au moment de l’émission, a acheté des options d’achat de gré à gré équivalentes à celles inclues dans les obligations convertibles couvrant ainsi complètement sa position.

Sven Streiter, Senior Banker auprès de Fresenius, a déclaré : « Fresenius est un émetteur non-investment grade atypique car le groupe affiche sciemment à la fois de la dette et des flux de trésorerie abondants et réguliers. Tout en classant Fresenius dans la catégorie « High Yield », les agences de notation lui reconnaissent un profil proche de celui des entreprises « Investment Grade ». Cette combinaison unique fait de Fresenius l'un des émetteurs d'obligations les plus prisés. L’acquisition des hôpitaux de Rhön renforce la position déjà leader de Fresenius sur les marchés allemand et européen. Nous considérant cette transaction comme une étape essentielle pour Fresenius dans son sur un marché dynamique et solide, bénéficiant de flux de trésorerie réguliers. Nous sommes fiers d’accompagner cette société de premier plan. »