Cher actionnaire,

Notre Groupe continue sa profonde transformation et enregistre, en ce premier trimestre 2018 et au démarrage de la mise en œuvre du plan stratégique Transform to Grow 2018-2020, des résultats globalement en ligne avec nos ambitions stratégiques. Les performances commerciales sont solides pour l’essentiel de nos métiers, notamment de banque de détail, et en dépit de l’évolution contrastée des différentes activités de marché, le Groupe dégage une rentabilité sous-jacente très encourageante.

Frédéric Oudéa, Directeur général Société Générale

Le premier trimestre 2018 de la Banque de détail en France s’inscrit dans le prolongement de l’année 2017, dans un contexte de taux bas persistant et avec la poursuite de la transformation des réseaux en France. Dans ce cadre, la Banque de détail en France affiche des performances commerciales solides et une rentabilité résiliente. Boursorama démontre une nouvelle fois la force de son moteur de conquête, avec l’acquisition de 126 000 clients sur le trimestre, lui permettant d’atteindre 1,4 millions de clients au 31 mars et de conforter sa position de leader. Dans le même temps, les réseaux Société Générale et Crédit du Nord renforcent leur développement sur la clientèle patrimoniale et de banque privée (hausse du nombre de clients de +5.4 % au T1-18), en maintenant une stratégie d’origination sélective afin de protéger le niveau des marges. La décélération de l’érosion des revenus va se poursuivre sur les prochains trimestres en cohérence avec une stabilisation attendue pour l’année 2018.

La croissance de la Banque de détail et Services Financiers Internationaux reste soutenue, en particulier grâce aux activités de banque de détail à l’international et à l’assurance. La Banque de détail à l’international confirme son fort dynamisme, avec une progression des encours de crédit de +4,0 % (+8,2 % à périmètre et change constant) par rapport au T1-17, confirmant la tendance positive en Europe, notamment sur l’activité de crédit à la consommation, ainsi que l’activité soutenue en Afrique dans un environnement économique porteur. Nos activités d’assurance poursuivent leur croissance avec une hausse de la contribution au résultat net part du Groupe au T1 (+18 % par rapport au T1-17; + 8 % hors Antarius). Enfin les services financiers aux entreprises ont maintenu leur dynamisme commercial au premier trimestre 2018, tout en conservant une rentabilité sous-jacente sur fonds propres tangible de l’ordre de 17 %. Cette croissance a été réalisée en maîtrisant les coûts, avec un effet de ciseaux positif sur ces activités.

Dans la Banque de Grande Clientèle et Solutions aux Investisseurs, la performance commerciale a été contrastée selon les régions et les produits. Les revenus s’inscrivent en baisse par rapport à un premier trimestre 2017 qui était à son plus haut niveau depuis 5 ans sur les activités de taux, crédit, changes et matières premières, et les résultats sont pénalisés par un effet dollar défavorable. L’activité commerciale a été soutenue sur les relais de croissance des activités de Financement et Conseil. Le Groupe a par ailleurs maintenu une discipline de coûts stricte.

Au total, le résultat net sous-jacent ressort ce trimestre à 1 204 millions d’euros, correspondant à une rentabilité sur fonds propres tangibles de 10,9 %. Le groupe démontre sa capacité à maîtriser ses frais de gestion dans un contexte d’accélération de la transformation des métiers et de hausse des coûts réglementaires. Enfin la gestion disciplinée des risques se retranscrit dans un coût du risque très bas sur l’ensemble des métiers et géographies.

La structure de bilan reste solide, ce qui a conduit récemment à un rehaussement par Moody’s de la notation de notre dette senior de A2 à A1. Nous maintenons un bon niveau de capital (ratio CET1 de 11,2 %) qui permet au Groupe de rester conforme à l’ensemble de ses obligations prudentielles.   
Je vous rappelle que nous proposerons à l’Assemblée générale du 23 mai le versement en numéraire d’un dividende de 2,20 euros par action au titre de l’exercice 2017, identique au dividende versé l’année dernière.

Nous venons de mettre en place une nouvelle équipe de Direction générale, déterminée à mener à bien l’exécution de notre plan stratégique. Le Groupe est plus que jamais confiant dans sa capacité à conduire avec succès toutes les transformations en cours et respecter ses objectifs stratégiques et financiers.
Nous développons nos relais de croissance, investissons dans l’innovation au service de nos clients tout en veillant à contrôler nos coûts, et poursuivons l’optimisation de notre portefeuille. Nous déployons notre programme Culture & Conduite et intégrons les enjeux de responsabilité sociale et environnementale dans nos activités. Un accord final avec les autorités concernées par les deux litiges IBOR et LIA est attendu dans les prochains jours ou semaines. Montrer que nous nous sommes fixés les plus hauts standards d’intégrité et de conformité sera un gage important de notre engagement en matière de responsabilité.

Je tiens à vous remercier encore une fois pour votre fidélité et la confiance que vous avez placés dans notre Groupe.

Frédéric Oudéa,
Directeur général