" Cher actionnaire,

Après cette première année d’exécution de notre plan à 3 ans, nous confirmons notre ambition stratégique de long terme : délivrer une croissance rentable et responsable grâce à un Groupe bancaire robuste, diversifié, plus compact et résolument orienté vers ses clients pour les accompagner dans leurs transformations positives.

Frédéric Oudéa

Nous avons réalisé avec succès plusieurs étapes importantes de notre transformation en 2018.
La transformation digitale se poursuit avec succès et les initiatives de croissance dans les activités de Banque de détail en France et à l’international, ainsi que dans les activités de Financement et Conseil, ont connu de belles avancées. Cependant, la performance des Activités de Marché a été plus contrastée et ressort en deçà de nos attentes.

Dans un contexte économique, financier et réglementaire qui s’annonce moins favorable et toujours plus complexe dans les prochaines années qu’anticipé il y a un an, nous avons décidé d’adapter l’exécution de notre plan et notre trajectoire financière.

La création de valeur pour l’actionnaire demeure au cœur de notre stratégie. Nous réaffirmons notre objectif d’un taux de distribution de 50% avec un dividende plancher de 2,20 euros. Parallèlement, nous poursuivrons le renforcement de notre capital et confirmons notre cible d’un ratio CET1 de 12% à horizon 2020.

Nous serons encore plus sélectifs dans notre allocation de capital privilégiant les zones d’excellence du Groupe. Par ailleurs, dans un environnement économique plus incertain, nous continuerons à travailler sur notre efficacité opérationnelle avec un plan additionnel de réduction des coûts d’environ 500 millions d’euros dans les activités de Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs et nous renforçons encore la priorité accordée à la maîtrise des coûts. L’ensemble de ces mesures et des transformations du Groupe nous permettra d’améliorer notre profil opérationnel et de poursuivre l’amélioration de la rentabilité structurelle de nos métiers.

Je tiens à vous remercier encore une fois pour votre fidélité et la confiance que vous avez placée dans notre Groupe. "

Frédéric Oudéa,
Directeur général



Adaptation dans l’exécution du plan stratégique et financier 2020 «Transform to grow»

Tenant compte d’un contexte géopolitique marqué par de fortes incertitudes, d’un environnement de taux d’intérêts toujours bas dans la zone euro, de la performance relative de ses métiers et d’une meilleure visibilité sur les contraintes réglementaires, le Groupe adapte l’exécution et les cibles de son plan stratégique « Transform to grow ».

Les objectifs financiers du Groupe à horizon 2020 sont les suivants :

     - ROTE * du Groupe entre 9%-10%
     - RONE * de Banque de détail en France révisée à 11,5%-12,5%
     - RONE *  de Banque de détail et Services Financiers Internationaux portée à 17,0-18,0%
     - RONE * de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs compris dans une fourchette
       de 11,5% à 12,5%
     - Ratio CET1 à 12%
     - Taux de distribution de 50%, avec un dividende par action d’au minimum 2,20 EUR



Les résultats 2018 en bref

En 2018, les revenus (+0,6% *) ont été tirés par la bonne performance des activités de Banque de détail et Services Financiers Internationaux, des activités de Banque de détail en France résilientes et une dynamique soutenue des métiers de Financement et Conseil

La très bonne dynamique commerciale des métiers de Banque de détail et Services Financiers Internationaux dans l’ensemble des régions et des métiers s’est traduite par une hausse des revenus de 6,6% ** sur l’année à 8,3 milliards d’euros.

     Les revenus de la Banque de détail à l’International progressent de 9,1% ** sur l’année, fruit d’une      croissance dans l’ensemble des géographies (Europe de l’Ouest, République tchèque, Roumanie, Russie,  
     Afrique…). 
     La croissance des encours en assurance vie-épargne et des activités de Prévoyance se sont traduites par      une hausse du produit net bancaire de 4,9% ** des activités d’assurance en 2018. Le dynamisme      commercial des activités de Services Financiers aux entreprises ne s’est pas démenti au cours de l’année. 

Les activités de Banque de détail en France affichent une solide dynamique commerciale. Dans un contexte de taux bas, les revenus s’élèvent à 7,8 milliards d’euros, -1,8% *** vs 2017 en ligne avec les anticipations du Groupe.

     Les trois enseignes du Groupe (Société Générale, Crédit du Nord et Boursorama) poursuivent leur      développement commercial en particulier sur leur relais de croissance. Avec près d’1,7 million de clients      Boursorama confirme sa position de leader de la banque en ligne. La Banque de détail en France a      poursuivi le développement de ses relais de croissance : hausse de sa clientèle patrimoniale et de banque      privée, ouverture d’espaces dédiés aux professionnels et création de nouveaux centres d’affaires      régionaux pour les entreprises.
     Le plan de transformation des réseaux se poursuit vers un modèle alliant le digital et l’expertise humaine.

En dépit d’une croissance soutenue en Financement et Conseil, les revenus de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs marquent un recul de - 3,6% sur l’année à 8,8 milliards d’euros, en raison de la baisse des revenus des Activités de Marché et Services aux Investisseurs.

     Dans un environnement de marché défavorable, secoué par les tensions politiques en Europe et la guerre      commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, les Activités de marché et Services aux Investisseurs ont      enregistré un repli de leurs revenus de - 8,3% en 2018.
     Les métiers de Financement et Conseil ont réalisé une année record, avec une hausse de leurs revenus de      7,1% sur l’année et de 19,1% sur le trimestre.

Une bonne maîtrise des frais généraux (+2%*) et des risques

La progression des frais généraux est en ligne avec l’objectif annuel dans la Banque de détail en France et reflète la maîtrise des coûts dans la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs.

     L’accompagnement de la croissance des activités de Banque de détail et Services Financiers      Internationaux se traduit par un effet ciseaux positif entre la croissance des revenus et celle des coûts.

Le Groupe a continué à renforcer son profil de risque avec un coût du risque commercial qui reste faible à 21 points de base (19 points de base en 2017), dans le bas de la fourchette attendue. Ce coût du risque bas reflète à la fois notre stricte discipline dans l’origination du crédit et la qualité de notre portefeuille de crédit.

Le Groupe poursuit le recentrage de ses métiers

Au cours des dernières semaines, nous avons ainsi annoncé la cession de Société Générale Serbie, de Mobiasbanca Société Générale en Moldavie et notre participation dans la Banque Postale Financement. Celles-ci contribueront à renforcer notre capital.

Au total le résultat net comptable part de Groupe atteint 3,9 milliards d’euros sur l’année (+37,7%) et le résultat net sous-jacent 4,5 milliards d’euros (-0,5%)

En 2018 le Groupe affiche ainsi une rentabilité de 9,7% (ROTE sous-jacent) en légère hausse par rapport à 2017 (9,6%). Sur cette base, le Conseil d’Administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires le versement d’un dividende de 2,20 euros par action, avec la possibilité d’opter pour un paiement du dividende en actions, soit un taux de distribution de 51,8%. Le dividende sera détaché le 27 mai 2019 et mis en paiement le 14 juin 2019.

(*) Données sous-jacentes
(**) Données à périmètre et taux de change constants
(***) Hors PEL/CEL