Ouverture de compte à distance grâce à la Biométrie

Pour la première fois en France, Société Générale permet l’ouverture d’un compte à distance avec identification faciale biométrique, par selfie dynamique. Priorisant depuis toujours ses clients, la banque déploie pour eux cette technologie simplifiant la banque et renforçant la protection et la confidentialité des données personnelles.

Lire le communiqué de presse

Lire le dossier de presse

Dans un monde transformé par les nouvelles frontières technologiques et les usages des consommateurs, Société Générale réaffirme son ambition d’être la banque de référence en termes de satisfaction clients : une banque centrée sur des services à haute valeur ajoutée et dotée d’interfaces « phygitales » (digitales et humaines). Dans cette optique, elle développe en pionnière un service d'ouverture de compte à distance rapide et sécurisé, via la reconnaissance biométrique.

Société Générale est la première banque en France à recevoir l’accord de la CNIL pour déployer cette technologie disruptive de reconnaissance biométrique faciale dans le domaine commercial. D’ici 2020, Société Générale vise 30 % d’ouvertures de comptes initiées en ligne (vs 10 % actuellement).

Biométrie et confidentialité des données personnelles

Pour Société Générale, toute innovation technologique dans le domaine bancaire n'est envisageable qu'une fois son arsenal de cybersécurité corollaire parfaitement maîtrisé. Universelle et infalsifiable, la reconnaissance biométrique apparaît comme la solution permettant de renforcer l'inviolabilité des comptes et lutter contre la fraude, tout en respectant les règles de protection des données personnelles imposées par la CNIL. Les données analysées sont détenues par le client uniquement : elles sont cryptées et illisibles lors du processus de vérification, et automatiquement supprimées des serveurs dès l'authentification achevée.

La biométrie, science de l'identité appliquée à la banque

La biométrie, littéralement "mesure du corps humain" est la science qui porte sur l'analyse des caractéristiques physiques (empreintes digitales, ADN, réseau veineux, forme du visage...) ou comportementales (reconnaissance vocale, dynamique des signatures, gestuelle...) propres à chaque individu. Elle permet l'identification et l'authentification d'une personne à partir de données reconnaissables et vérifiables, qui lui sont propres et sont uniques.

Pour identifier le client en répondant aux règles de conformité applicables aux banques, il fallait jusqu'ici lui imposer un premier versement depuis un compte ouvert à son nom dans une autre banque : disposition bloquante dans le cas d'une première ouverture de compte. L'identification biométrique épargne au nouveau client cette obligation. Grâce à un algorithme de reconnaissance faciale, le nouveau client est identifié formellement en confrontant ses pièces d'identité à des selfies dynamiques réalisés à l'ouverture du compte. Les performances de cette opération d’authentification par biométrie faciale sont dix fois supérieures aux capacités de reconnaissance humaine. L'identification biométrique, couplée au recueil de pièces d'identité et à l'échange humain en ligne, permet d'identifier le nouveau client de façon simple, sécurisée et sécurisante : aucune donnée biométrique n’est conservée. Seuls les résultats des contrôles effectués sont stockés par Société Générale.

Grâce à ce service, Société Générale offre une liberté, plus de choix et de confort à ses clients, tout en garantissant leur cybersécurité et, au-delà, la sécurité globale des données personnelles en assurant l'inviolabilité des identités.

Ce que veulent les clients ? Des services digitaux multipliés et un contact humain consolidé

Société Générale a mené avec Ipsos une étude sur les différents canaux utilisés par les Français dans leurs contacts avec les entreprises et organismes publics. Il en ressort que les Français (à 78 %) perçoivent et apprécient les efforts fournis par les banques en matière d'offre digitale. Elles sont jugées plus performantes que les autres secteurs de service, et particulièrement dans leur habilité à combiner contact humain et contact digital, le besoin du client variant selon les opérations (plus ou moins sensibles, complexes ou engageantes) considérées.

Consultez l'étude « Les banques et leurs clients à l'heure du tout digital » via la visionneuse au bas de cette page ou sur le site d'Ipsos.

Ouvrir un compte à distance : vous avez 10 minutes ?

Le futur client télécharge l’appli Société Générale. Il clique sur « Devenir Client » et se laisse guider dans les différentes étapes :

1. Il renseigne ses informations personnelles puis choisit son offre et son agence.

2. Il transmet ses pièces justificatives (par photos/fichiers numérisés) et prend un selfie dynamique (sur plusieurs angles).

3. Une première reconnaissance biométrique est effectuée et confrontée avec une des 2 pièces d’identités recueillies.

4. Echange par vidéo-tchat avec un conseiller Société Générale, soit immédiatement, soit sur rendez-vous (une deuxième reconnaissance faciale sera réalisée).

5. Le contrat est signé à distance via la signature électronique :  le nouveau client a maintenant un compte et accès à son RIB dans les 24h00.


Ouverture d'un compte à distance

Les banques et leurs clients… à l’heure du « tout digital » ?

Sur les réseaux sociaux