Collaboration grand groupe – FinTech pour accélérer le paiement des PME tchèques

Au lancement de leur application comptable en 2009, les fondateurs de la FinTech Fakturoid avaient un objectif clair : simplifier la comptabilité pour les petites entreprises. Après avoir fait l'expérience de la complexité des logiciels comptables lors de l'exploitation d'une petite entreprise de conception Web, le cofondateur Jan Korbel déclare qu'ils voulaient « aider les entrepreneurs et les PME à être payés plus rapidement, automatiser le processus de facturation et fournir des analyses d'affaires ».

Fakturoid FinTech and Komercni banka

Neuf ans plus tard, Fakturoid compte des dizaines de milliers d'abonnés. Depuis mars 2018, l'application web est disponible sur la plate-forme MojeBanka Internet Banking de la filiale tchèque de Société Générale, Komercni Banka, permettant aux titulaires de comptes de consulter le paiement des factures un clin d'œil dans un environnement enrichi. Et pour la banque, cette innovation a permis d’accélérer la mise en œuvre de sa stratégie d’Open Banking.

« J'aime l'histoire selon laquelle les fondateurs de Fakturoid ont créé l'application pour s'aider eux-mêmes. C'est pourquoi nous avons cru d’emblée que Fakturoid devrait aider nos clients », explique Martin Ehrenberger, responsable du segment Small Business de Komercni Banka.

Trois mois plus tard après le lancement de l'application en mars 2018, un peu plus de 800 personnes se sont inscrites et d’autres doivent encore suivre. Bien que des chiffres légèrement supérieurs avaient été escomptés, l'expérience a été néanmoins fructueuse. « Pour Komercni Banka, travailler avec Fakturoid a été une riche expérience d’Open Banking et a permis de préparer le terrain pour le lancement d'applications tierces sur sa plate-forme. Cette expérience a également permis à la banque d’adapter son approche en termes de contractualisation et de technologie pour pouvoir travailler avec des startups et des tiers à l'avenir », a déclaré Martin Sladecek, Open Banking Manager de Komercni banka. « Nous sommes fiers de cette réussite qui est le fruit du travail d'équipe et d'une auto-motivation exceptionnelle. Les équipes commerciales et technologiques ont accompli cette tâche en complément de leur travail quotidien ce qui nous a permis de concrétiser la première collaboration entre une banque et une startup en République tchèque. »

L'application est probablement la première d'une longue série qui améliorera la plate-forme de Komercni Banka à un moment où la Directive européenne sur les services de paiement 2 (DSP2), mise en œuvre en janvier 2018, vise à relancer la concurrence. Martin Ehrenberger explique que l'expérience de Fakturoid a aidé à définir une trajectoire pour d'autres applications et services. « Nous avons introduit le concept de coopération avec des tiers dans l'ensemble de la banque, note-t-il. Ce que nous avons appris sur le plan contractuel, technique et sur les campagnes de communication nous sera très utile avec d'autres partenaires ».

Début 2019 est une étape importante pour l'application, car c’est une période où les entrepreneurs et les petites entreprises sont plus ouvertes à un changement de fournisseur de services comptables en fin d’année. Une campagne de communication est prévue, ainsi que des améliorations dans le parcours d’inscription.

« Cela montre que la coopération avec des tiers est possible et qu’elle apporte des avantages aux deux parties – la grande banque et la petite entreprise flexible, » conclut Martin Ehrenberger.