Soon Soon Soon : l'économie collaborative made in France

L'économie collaborative made in France par Soon Soon Soon

Paris, capitale innovante

De nombreux startupers parisiens semblent décidés à redonner à chacun la possibilité d’inventer son métier, de se défaire du contrat de travail traditionnel pour multiplier les activités en fonction de ses intérêts et de s’improviser professionnel dans le domaine de son choix. Pour offrir un terreau fertile aux jeunes pousses, Paris a multiplié en quelques années incubateurs, pépinières, accélérateurs ou couveuses. L'équipe de Soon Soon Soon s'est plongée dans cet écosystème de l’économie collaborative made in France. Bienvenue dans le monde d’échange et de co-construction !

La marketplace des créateurs d’entreprises

Créée en 2015 par des anciens étudiants de Dauphine, Wittycircle est la première marketplace dédiée aux entrepreneurs, designers, développeurs ou tout autre porteur de projet qui aurait besoin d’aide dans son développement. Ces derniers peuvent y partager leurs idées, trouver leurs futurs collaborateurs et demander de l’aide sur l’avancée de leurs projets. Ils y trouvent des contacts et de potentiels collaborateurs, enregistrés selon leur domaine de compétences, prêts à les accompagner pour le développement de leur projet. La démarche peut être inverse : les internautes ont la possibilité de naviguer à travers les projets en cours et de proposer leurs services à ceux qui les inspirent le plus.
Après seulement deux semaines d’activité, la plateforme avait déjà atteint 1.000 utilisateurs venus de dizaines de pays. La startup vise aujourd’hui 50.000 utilisateurs et 5.000 projets d’ici fin 2016, et prévoit de s’étendre aux États-Unis.

Découvrir Wittycircle

La base de données des coups de main disponibles

Soomville est une une application qui permet de proposer ses talents et services à l’ensemble de la communauté pour ensuite gagner de l’argent et arrondir ses fins de mois. Les particuliers peuvent y poster gratuitement leurs annonces et ils fixent librement leurs tarifs. Les services existants sont répertoriés dans différentes rubriques (cours particuliers, bricolage, livraison & transport etc…) et l’utilisateur peut trouver les professionnels les plus près de chez lui grâce à l’option géolocalisation. Soomville mise sur le côté communautaire et sur la proximité : il est possible de recommander un particulier après avoir apprécié ses services. Lancée en juin 2015, Soomville ambitionne de devenir le « futur Uber du service à domicile ». Ce mois-ci, l’équipe lance le premier numéro de son magazine : 16 pages consacrées aux tendances du moment avec également plusieurs portraits de professionnels offrant un service original : une gourou du rangement, une dog-sitter, une spécialiste du tatouage éphémère…

Découvrir Soomville

La cuisine collaborative

Comuneat est une plateforme de cuisine collaborative qui permet de commander ses repas cuisinés par des particuliers. Les utilisateurs peuvent faire le choix de se faire livrer à domicile ou bien de se rendre chez le cuisinier pour récupérer sa commande à emporter. Pour devenir chef, pas besoin de diplôme : il faut simplement être passionné de cuisine et s'engager à respecter certains standards de qualité et d'hygiène. Une fois accepté, le chef peut travailler au rythme de son choix, et proposer les quantités de repas qu’il souhaite. Comuneat met à sa disposition les contenants et les sacs pour emballer les plats.
Après seulement quelques mois d’existence, la plateforme revendique aujourd’hui plus de 17.000 utilisateurs et 1.000 chefs à Paris. Le mois dernier Comuneat a réalisé sa première levée de fonds à hauteur de 1 millions d’euros, grâce à un groupe de business angels français emmené par Michaël Benabou, co-fondateur de Vente-Privée. Ce premier tour de table permettra à la startup de se développer en Ile de France et de renforcer son service de livraison.

Découvrir Comuneat

Le recrutement collaboratif

Spécialiste du recrutement participatif, MyJobCompany, permet aux employeurs de bénéficier de 100.000 chasseurs de tête (des internautes inscrits sur le site) et de 300 experts pour assurer un recrutement plus efficace. Grâce à ses outils, la société promet à ses clients de trouver le candidat idéal en 12 jours seulement alors que la moyenne des cabinets classiques se situerait plutôt autour de 32 jours. Parmi ses 600 clients, MyJobCompany a réussi à séduire des entreprises comme Altran, Danone, Monoprix ou encore Tesla. MyJobCompany permet ainsi à chacun d’offrir ses services de « chasseur de tête » à des entreprises. La société souhaite accélérer son développement en France et dans les pays limitrophes francophones et prévoit également, afin de professionnaliser encore plus son service, la mise en place d’un programme de formation en ligne pour former les chasseurs de tête.

Découvrir MyJobCompany

Open-Innovation : l'ère de l'économie collaborative et de la co-construction #BanqueConnectée

L'open-innovation : des écosystèmes avec clients, start-up, écoles, collaborateurs

À l’ère digitale, les plus grandes innovations dans le domaine des services sont le fruit d’entreprises qui ont su créer des plateformes ouvertes utilisant la puissance de la multitude. Pour innover, l’entreprise doit s’ouvrir et créer des écosystèmes impliquant ses parties prenantes : clients, start-ups, écoles mais aussi collaborateurs. C’est ce que l’on appelle l’open innovation ou innovation ouverte.

En savoir plus sur l'open innovation