Inventiva, à la découverte de médicaments

La naissance d'Inventiva n'a pas été un long fleuve tranquille, et pourtant, son entrée en bourse qualifiée de « fracassante » par la presse spécialisée marque un tournant dans la croissance de cette biotech française très prometteuse.

Emanation des laboratoires Fournier, racheté en 2006 par le belge Solvay, puis par l'américain Abbott, le site de Recherche & Développement de Dijon était voué à la fermeture jusqu'à ce que deux de ses managers décident de le reprendre en 2012. Frédéric Cren, précédemment Directeur général de la recherche des Laboratoires Fournier, et le Docteur Pierre Broqua, précédemment Directeur de la recherche du site des Laboratoires Fournier à Daix, ont fait le pari de créer Inventiva. Leur ambition : transformer cette nouvelle biotech en leader régional et national de la recherche pharmaceutique pour découvrir de nouveaux médicaments et ainsi lutter contre des pathologies à fort besoin médical. 

Disposant d'une bibliothèque d'environ 240 000 molécules et embarquant un grand nombre des collaborateurs du site de Dijon, Inventiva s'est positionné sur 2 projets thérapeutiques majeurs, le 1er portant sur la fibrose hépatique et la sclérodermie systémique*, le 2nd sur les mucopolysaccharidoses**, maladies rares et sans traitement existant à ce jour. Frédéric Cren et Pierre Broqua ont également mis en place des partenariats spécifiques avec des laboratoires pharmaceutiques, des biotechs et des laboratoires académiques, notamment avec Abbvie et Boehringer Ingelheim.

2017 était une échéance que Frédéric Cren et Pierre Broqua avaient bien en tête : elle marquait la fin du soutien financier quinquennal d'Abbott. L'enjeu pour Inventiva était de taille puisqu'il s'agissait d'assurer le financement futur des projets thérapeutiques en cours de développement, mais aussi la pérennité de l'entreprise et des emplois. La rencontre avec Société Générale a eu lieu dès 2015 et l'histoire de l'entreprise, la vision stratégique et la personnalité des 2 entrepreneurs ont séduit les équipes de la banque.

Technicien de laboratoire Inventiva

Rodolphe Besserve, banquier chez Société Générale, explique : « Après notre première rencontre avec le management d'Inventiva mi 2015, nous avons rapidement commencé à rechercher les solutions de financement les plus appropriées pour cette biotech. Une introduction en bourse avait dès le départ été envisagée car elle correspondait à la solution la plus adaptée aux besoins d'Inventiva : assurer le financement des essais cliniques programmés pour 2017-2018 et garder le contrôle de la société. Mais les conditions de marché n'étaient pas favorables (Brexit, élections américaines…). Nous avons travaillé d'arrache-pied pendant plusieurs mois pour identifier un socle d'investisseurs permettant de garantir une part significative de l'opération lors de son lancement. Finalement tout s'est accéléré à l'automne 2016, la passion et la pédagogie de Frédéric et de Pierre emportant l'adhésion de quelques fonds de référence dans le domaine de la santé aux Etats-Unis et en Europe. »

Frédéric Cren déclare : « Une introduction en bourse est un processus qui fait réfléchir différemment à ce qu'est sa société et ce qu'on veut en faire. C'est un tournant décisif qui permet, s'il est bien pris, de construire l'avenir de son entreprise et de ses salariés. Pierre et moi n'aurions pas pu aller au bout de cette étape sans le soutien de tous les collaborateurs d'Inventiva et notamment des cadres. Sans oublier les experts qui ont travaillé à nos côtés, et notamment Société Générale, qui a eu confiance en nous dès le début. J'ai le sentiment d'avoir mis Inventiva sur orbite pour quelques temps, et j'en suis très fier ! »

 

* La fibrose hépatique est la résultante commune aux maladies chroniques du foie. La sclérodermie est une maladie auto-immune rare. Elle se caractérise par une fibrose généralisée et un épaississement et un durcissement de la peau.

** La mucopolysaccharidose est une maladie génétique très débilitante et mortelle associée à une accumulation de déchets dans les cellules.

Lutter contre la pauvreté et favoriser l'émancipation des femmes

Société Générale Securities Services (SGSS) au Luxembourg a été mandaté par BlueOrchard Finance Ltd, un leader de l'investissement d'impact, spécialisé dans la promotion de l'inclusion financière et la croissance durable. SGSS a été retenu afin de lui fournir une large gamme de services pour le fonds « Japan ASEAN* Women Empowerment Fund » (JAWEF), lancé récemment. Ce projet est mené conjointement avec des investisseurs japonais et soutenu par le gouvernement de ce pays. SGSS a été sélectionné en raison de sa capacité à offrir des services et une structure opérationnelle dédiés aux gestionnaires de véhicules alternatifs.

En savoir plus