Et si le vert s'alliait à la finance ?

ENGIE est un exemple parfait d'allié de l'environnement. Avec l'émission de sa 2ème obligation verte, sa position d'acteur vert et responsable se renforce et sa transition énergétique s'accélère. Découvrez comment ce nouveau green bond participe à la consolidation des liens entre la finance et le vert.

Grâce à l'émission d'une nouvelle obligation verte ou « green bond », la multinationale française de l'énergie va pouvoir investir dans des projets d'énergies renouvelables tels que des champs éoliens ou photovoltaïques et des centrales hydroélectriques, mais également des projets d'efficacité énergétique et de préservation des ressources naturelles.

En effet, cet emprunt obligataire d'un montant d'1.5 milliard d'euros rendu possible avec la coordination de Société Générale, sera voué à des projets remplissant des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, dit critères ESG, définis par ENGIE.

Hubert Preschez Banquier Conseil de l'opération

Ce green bond est une belle preuve d'engagement durable qui va de pair avec les ambitions fortes de Société Générale en matière d'investissements socialement responsables.

Cela implique qu'ils devront s'inscrire dans les thématiques suivantes :

  • La lutte contre le changement climatique et la préservation des ressources
  • Le management environnemental
  • La biodiversité
  • Le dialogue avec les parties prenantes
  • L'éthique des affaires
  • Les droits humains
  • Les achats responsables
  • La santé-sécurité

Cette transaction significative est la plus importante obligation verte émise cette année par une grande entreprise et marque le retour d'ENGIE sur le marché primaire euros.

Elle comporte deux tranches : une tranche de 700 millions d'euros à maturité 7 ans et une tranche de 800 millions à maturité 11 ans.

ENGIE, à travers cette deuxième obligation verte et Société Générale à travers de précédentes coordinations similaires, à l'image du green bond record émis par l'Etat français, renforcent leur ancrage en tant qu'acteurs du développement durable. D'autant plus que les projets financés par les émissions sont au cœur même de la stratégie d'ENGIE pour l'aider à devenir leader de la transition énergétique.

Green Bond 1.5 Billion Euros : environmental management, human rights, biodivversity, fight against climate change and preservation of resources, dialogue with stakeholders, responsible purchasing, health and safety, business ethics

Et si le vert s'alliait à la finance ? (en anglais uniquement)

Du déchet à l'énergie : un environnement plus vert pour les territoires

Société Générale contribue au financement d'une série d'usines de revalorisation des déchets en énergie (« waste-to-energy ») en France et dans le reste du monde, offrant non-seulement une alternative au traitement classique des déchets, mais surtout une véritable source de production d'énergie. Ce mode de traitement améliore considérablement l'environnement des collectivités territoriales.

En savoir plus