Cher actionnaire,

Les résultats du premier trimestre 2017 de Société Générale démontrent une nouvelle fois la qualité de son modèle de banque diversifié et intégré avec une bonne performance dans tous ses métiers. La forte dynamique en Banque de détail et Services Financiers Internationaux et les revenus solides générés en Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs compensent largement l’impact négatif des taux d’intérêt bas sur la Banque de détail en France. S’appuyant sur la progression de ses revenus, la maîtrise des coûts et de ses risques, le résultat net part du Groupe s’inscrit en forte progression hors effet des litiges.

Les activités de Banque de détail en France confirment leur dynamisme commercial : les réseaux traditionnels (Société Générale, Crédit du Nord) affichent sur la clientèle des particuliers une hausse de 2% des entrées en relation tandis que Boursorama montre un nouveau record de conquête avec 80 500 nouveaux clients au cours du trimestre (+32%), confortant ainsi sa place de première banque en ligne en France, avec plus d’un million de clients à fin mars 2017. Sur le segment des entreprises, les réseaux Société Générale et Crédit du Nord sont également en progression avec près de 1 300 nouvelles entrées en relation, en progression de +7,7%.

A l’instar des trimestres précédents, le pôle Banque de détail et Services Financiers Internationaux a bénéficié d’une croissance soutenue dans l’ensemble de ses activités et de ses régions : progression des encours de crédit de la Banque de détail à l’International notamment en Europe et en Afrique, hausse des encours en Assurance-vie épargne tandis que les encours de crédits des activités de Financement de biens d’équipement professionnels s’inscrivent également en croissance.

Le pôle Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs a évolué dans un environnement de marché contrasté au cours du premier trimestre 2017, les investisseurs se sont montrés actifs en début de trimestre puis les incertitudes politiques autour des élections en Europe ont conduit à un certain attentisme sur les marchés. Les revenus du pôle progressent toutefois de plus de +5% illustrant la robustesse du modèle.

Les frais de gestion sont en progression maîtrisée de +1,4% au premier trimestre 2017, reflétant l’accélération des investissements dans la Banque de détail en France, la hausse de l’activité dans la Banque de détail et Services Financiers Internationaux et les effets des plans d’économies de la Banque de Grande Clientèle et Solutions Investisseurs.

Au total nous dégageons sur le trimestre un résultat net part du Groupe de 747 millions d’euros (tenant compte d’une dotation complémentaire à la provision pour litiges à hauteur de 350 millions d’euros) et nous atteignons un ratio de capital en dur (dit « CET1 ») de 11,6% en progression de 10 points de base ce trimestre.

Je vous rappelle que nous proposerons à l’Assemblée générale du 23 mai le versement d’un dividende de 2,20€ par action au titre de l’exercice 2016, en progression de +10% par rapport à l’année dernière.

Par ailleurs, le Groupe poursuit sa transformation et présentera son nouveau plan stratégique à moyen terme le 28 novembre prochain. Il a engagé une simplification de son organisation qui lui permettra de toujours mieux servir ses clients, d’accroître son agilité et sa capacité d’innovation, et de poursuivre le déploiement des synergies entre ses métiers. Enfin le Groupe poursuivra activement dans les prochains trimestres son travail de clôture des litiges du passé et mènera à bien les chantiers relatifs à la Culture et la Conduite pour renforcer encore la qualité de nos services et la maîtrise de nos risques. 

Je tiens à vous remercier encore une fois pour votre fidélité et la confiance que vous avez placée dans notre Groupe.

Frédéric Oudéa, Directeur général

Les variations exprimées sont à périmètre et taux de change constants par rapport au premier trimestre 2016