Cocolabs : une nouvelle offre de marketplace

Les places de marché de services sont en plein essor. Si elles ont longtemps été associées à la vente de biens, les marketplaces mettent désormais en relation des clients et des prestataires de services, particuliers ou professionnels.

« La professionnalisation des plateformes collaboratives telles que Uber ou Airbnb a été un indicateur de l’avènement du e-commerce de services au moyen de marketplaces, qui permettent d’externaliser l’offre, » affirme Anthoni Noyon, co-fondateur de Cocolabs. La startup réalise des marketplaces sur-mesure à destination de l’industrie du service. Depuis 2015, elle édite Cocorico, la première solution open source de ce type au monde.

Même constat chez SG Consulting : « Dans le cadre de nos missions, nous travaillons avec les différentes entités du Groupe pour les aider à identifier les marchés de demain, explique Claire Draperi, Consultante Senior chez SG Consulting. Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un véritable enjeu à pouvoir proposer un accompagnement dans la mise en place de marketplaces de services à nos clients, parce que tous les secteurs sont en train d’y arriver petit à petit. » Aujourd’hui, le cabinet de conseil interne de Société Générale explore des pistes de collaboration avec des entreprises spécialisées dans ce domaine, et notamment des startups.

C'est pour partager sur cette expertise commune que SG Consulting a organisé un atelier à destination de Cocolabs le 22 septembre 2017. 

Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un véritable enjeu à pouvoir proposer un accompagnement dans la mise en place de marketplaces de services à nos clients. Claire Draperi, Consultante Senior chez SG Consulting

Dans un premier temps, Cocolabs et SG Consulting ont tenté d’identifier, dans le portefeuille de clients de Société Générale, les entreprises susceptibles d’être intéressées par ce type d’offre. « Nous avons défini un certain nombre de critères - la taille de l’entreprise, son niveau de digitalisation, etc. - qui pourraient nous permettre d’évaluer son niveau de maturité et donc le moment opportun pour lui proposer l’offre, » explique Claire Draperi. Ils ont ensuite analysé toute la chaîne de valeur de Cocolabs pour savoir où SG Consulting pourrait apporter son expertise. « Nous avons mis en lumière les sujets sur lesquels nous intervenions parfois alors que, de notre point de vue, ce n’est pas notre rôle, raconte Anthoni Noyon. Au delà de la mise en œuvre d’une solution technologique, les entreprises ont besoin d’un accompagnement pour faire vivre et grandir leur marketplace. C’est précisément là où SG Consulting pourrait entrer en scène, nous permettant, nous, de nous recentrer sur une valeur ajoutée beaucoup plus technique. »

L’après-midi a été consacré à un échange d’idées autour de la création d’un modèle de plateforme interne. « Nous avons fait un brainstorming assez ludique pour réfléchir aux types de marketplaces que nous pourrions mettre en place au service des collaborateurs de Société Générale, » explique Marianna Bravard.

« Cette journée nous a apporté une nouvelle perspective sur notre métier, qui consiste à se demander comment faire pour qu’une entreprise qui vend ses services au guichet depuis 30 ans réussisse à les vendre en ligne…, » affirme Clément Schereck, Chief Operating Officer de Cocolabs.

« C’était une bonne occasion de mettre tout le monde dans la même pièce pendant une journée pour voir ce qui allait se passer. N’allait-il pas y avoir un trop gros choc culturel entre, d’un côté, le cabinet de conseil d’un grand groupe et, de l’autre, la startup ? En réalité, la rencontre de ces deux univers a donné lieu à une vraie dynamique et à de beaux échanges, » conclut Claire Draperi.