Un engagement de longue date pour l'environnement et la société

Dès l'an 2000, Société Générale a intégré la prise en compte des facteurs environnementaux et sociaux dans le cadre de ses activités. Depuis, son engagement en faveur d’une économie plus verte et plus inclusive n’a cessé de s’accélérer.
En renforcement de sa politique RSE qui s’appuie sur 12 politiques sectorielles et intersectorielles, Société Générale a pris une série de nouveaux engagements climats depuis la COP 21 de 2015. Le Groupe est investi dans de nombreuses initiatives qu’elles soient privées (ex: Principes de l’Equateur) ou de place. Société Générale est notamment partie prenante des initiatives des Nations Unies, telles que l'UNEP FI et le Global Compact. La Banque a également joué un rôle pionnier dans la définition et la mise en application des « Principes de la finance à impact positif » au sein de l’UNEP-FI. Il s’agit d’une démarche innovante, qui vise à établir un langage commun à l’ensemble du secteur financier, et autres parties-prenantes : secteur public, entreprises, agences de développement. Une étape clé qui favorisera la levée de fonds privés nécessaires à l’atteinte des objectifs de développement durable fixés par l’ONU, notamment en offrant une lisibilité accrue aux investisseurs.

Les Principes pour le Financement à impact positif

Environ 20 banques et investisseurs internationaux leaders sur le marché, d'une valeur de
6,6 billions d'actifs ont lancé le 30 janvier 2017 les « Les Principes pour le Financement à impact positif », un ensemble de critères inédits, visant à définir ce que sont les investissements durables. Les Principes offrent un cadre international aux responsables financiers et aux investisseurs et sont applicables à leurs différents secteurs d'activité, y compris le crédit au détail et en gros, les prêts aux entreprises et aux investissements et la gestion d'actifs. « Les Principes pour le Financement à impact positif vont changer la donne, ils vont nous permettre de diriger les centaines de billions de dollars gérés par les banques et les investisseurs vers de projets propres, à faible émission carbone, profitant à tous », affirme Éric Usher, directeur de Initiative de collaboration de l'ONU Environnement avec le secteur financier.

En savoir plus sur la Finance durable et à impact positif (en anglais)

Séverin Cabannes Directeur général délégué de Société Générale

Les Principes pour le Financement à impact positif offrent un cadre ambitieux et pragmatique, une perspective plus large qui nous aideront à relever les défis profondément complexes et interconnectés de notre époque.

Pourquoi Singapour mène-t-elle l’Asie vers un avenir durable et fructueux ?

Après des années passées dans l’ombre des nations développées, l’Asie qui compte pour 60 % de la population mondiale et représente une proportion similaire de la croissance économique, est sur le point de prendre les devants pour traiter certaines questions parmi les plus urgentes de notre époque, notamment le changement climatique, les inégalités économiques et les migrations massives, par le biais de la Finance à impact positif.

Lire l'article

La finance durable atteint le stade de la maturité en Asie : Vigeo Eiris

D’après Juliette Macresy, responsable des marchés Grande Chine et Asie du Sud-Est pour la société Vigeo Eiris, l’un des leaders mondiaux de la recherche et de l’analyse ESG (environnement, social et gouvernance), un alignement optimal des forces du marché et des tendances sociales permet à l’Asie de réaliser des avancées significatives dans l’exploitation du potentiel considérable de la finance durable.

Lire l'article

Le financement à impact positif en Asie

Si le financement à impact positif tend à faire passer le bien commun avant l’intérêt personnel, il ne le fait pas nécessairement au détriment de la gestion rentable d’une entreprise ou de l’assurance de retours sur investissement, particulièrement en Asie : ce continent devient une source d’opportunités durables de financement. Ces principes fondamentaux ont été rappelés par des experts lors de la toute première Conférence asiatique pour une Finance à Impact positif et durable qui s’est tenue à Singapour le 5 juillet 2018.

Lire l'article

Lire le communiqué de presse

Pionniers de la Finance à impact positif

Société Générale a finalisé avec succès la seconde émission obligataire à Impact Positif. Les fonds levés seront utilisés pour financer de nouveaux projets d’énergies renouvelables de manière à contribuer à la lutte contre le changement climatique. Cette opération s’inscrit dans la continuité des engagements de la Banque en faveur du climat présentés lors de la COP21 à Paris en 2015.

En savoir plus

Première obligation verte majeure en faveur du climat

La République française a émis le 24 janvier 2017 sa toute première et emblématique obligation verte, ou « green bond », pour une levée record de 7 milliards d’euros à maturité 22 ans, devenant ainsi le premier état au monde à émettre un emprunt vert aussi important de par sa taille et sa maturité.

En savoir plus

Programme Finance à impact positif - Les étapes

Définir un ensemble de Principes de Finance à impact positif qui aideront les prestataires de services financiers à orienter leurs efforts pour augmenter leur contribution positive à l'économie, à la société et à l'environnement au sens large.

Créer un Incubateur à impact positif dans lequel de nouveaux business models et des approches de financement pourront être testés par des financiers et des entreprises, dans le but d'améliorer la rentabilité des transactions à impact positif.