« L’esprit logique n’est pas le propre des hommes ! »

Directeur de projet à la Direction des Systèmes d’Information des Réseaux France de Société Générale, Marie Gransac prouve par l'exemple que les métiers de l’informatique sont accessibles à toutes.

« Je me souviens de m’être retrouvée dans une salle de réunion, au début de ma carrière, où j’étais la seule femme, et la plus jeune, raconte Marie Gransac. À ce moment-là, je me suis rendue compte de ma ‘singularité’. » Singulière, oui, mais pas différente ! Marie Gransac insiste sur ce point : elle n’a jamais été traitée différemment parce qu’elle était une femme. « Je me suis toujours considérée comme étant l’égale des hommes. C’est peut-être lié au fait que j’ai grandi avec trois frères, et que j’ai toujours fait les mêmes choses que les garçons… Dans le milieu professionnel, je n’ai pas le sentiment d’avoir rencontré de difficultés en raison de mon sexe. Au Crédit du Nord et chez Société Générale en tout cas, les collaborateurs - hommes ou femmes - sont tous traités à la même enseigne. » Son équipe est composée de trois hommes et de trois femmes : « De par leur personnalité et leurs origines, ils sont complémentaires et se soutiennent beaucoup les uns les autres, ce qui permet d'avoir une équipe soudée. »

Consultante en systèmes d’information, Marie Gransac a fait toute sa carrière dans le groupe Société Générale. Aujourd’hui, au sein de la DSI, elle est en charge de la téléphonie fixe du Groupe Crédit du Nord, et mène des projets d’infrastructure réseau pour Crédit du Nord et Société Générale visant à préparer les futures évolutions du réseau. Récemment, elle a contribué à une expérimentation autour de la biométrie vocale, qui a remporté un Prix Innovation Groupe. Lors de son parcours professionnel, elle souligne le fait d’avoir pu travailler avec des managers qui lui ont fait confiance et ont valorisé ses compétences. « Ils m’ont toujours soutenue et fait travailler sur des projets à forte visibilité, comme la biométrie vocale, qui est une technologie très attendue. Au travail, les femmes manquent souvent de confiance en elles, et le fait d'avoir des managers qui leur montrent qu’elles sont capables de mener des projets d’envergure et les poussent à aller de l’avant est essentiel. »

L’une des raisons invoquées pour expliquer la disparité hommes-femmes dans les métiers de l’informatique, est que cette discipline est encore trop souvent associée à l’image masculine du geek, du bidouilleur fan de jeux vidéo. Face à ce stéréotype, Marie Gransac évoque la volonté de Société Générale de promouvoir les femmes dans l’IT qui se traduit par exemple par le fait d’aller à la rencontre des jeunes collégiennes pour leur donner le goût du code et leur montrer que le métier de développeur n'est pas forcément un métier d’homme. Elle en incarne la preuve. « Je veux montrer, à travers mon parcours et la qualité de mon travail, qu’il n'y a pas de différences entre les hommes et les femmes ; que les métiers de l’informatique sont accessibles à ces dernières. L’esprit logique n’est pas le propre des hommes ! »

 

Marie Gransac, Directeur de projet à la Direction des Systèmes d’Information des Réseaux France de Société Générale

Olivia Dutheil, UX/UI Designer

Témoignage d'Olivia Dutheil

« Etre une femme dans l'IT, c'est apporter de la mixité dans les équipes pour plus d’harmonie et de performance », Olivia Dutheil, UX/UI Designer. Le design d'expérience utilisateur (UX) et d’interface (UI) est une quête d’équilibre. Équilibre entre créativité, compétences techniques et qualités humaines ; équilibre visuel ; équilibre entre besoins clients et utilisateurs… C’est précisément la raison pour laquelle la mixité est importante dans notre métier.

Lire le témoignage d'Olivia Dutheil