Connaissez-vous les postes du rugby ?

Qu'est-ce qu'un pilier ? un ailier ? Un demi de mêlée ?...

La réponse ci-dessous dans notre quatrième épisode de « Parlez-vous rugby ? »

Si vous n'aviez pas toutes les réponses, les voici !

En architecture, la fonction du pilier est de soutenir un édifice, ou une partie d'édifice. Il en va de même en rugby : la mission principale du pilier – qui porte le numéro 1 (pilier gauche) ou 3 (pilier droit) – est de soutenir la mêlée en poussant avec le plus de force possible. Un rôle aussi technique qu'ingrat et décisif : « No scrum, no win », disent les Anglais – pas de victoire sans mêlée conquérante. Mais le « pilar » doit aussi savoir plaquer, soulever le sauteur lors d'une touche, conserver le ballon dans les « rucks » (regroupements) et, dans le rugby moderne, faire preuve de mobilité dans le jeu. Jason Leonard et Christian Califano, tous deux piliers, sont aussi des ambassadeurs qui accompagnent Société Générale durant la Coupe du Monde de Rugby 2015.

À l'autre bout du terrain, les ailiers – numéros 11 et 14 – compteront sur leur vitesse et leur tonicité pour filer à l'essai. Mais l'ailier n'est pas qu'un finisseur : son rôle est capital dans le jeu sans ballon, que ce soit en défense, notamment pour se tenir prêt à capter un ballon haut, ou en attaque, pour s'immiscer dans la défense adverse. Prototype de l'ailier moderne à la fois rapide et costaud, le Néo-Zélandais Jonah Lomu a bien sûr marqué l'histoire de ce poste, dont les figures tutélaires s'appellent aussi David Campese (Australie), Bryan Habana (Afrique du Sud), Shane Williams (pays de Galles) ou Rory Underwood (Angleterre).

Le demi de mêlée (numéro 9) est le stratège de l'équipe, sa tête pensante, celui qui oriente le jeu avec le demi d'ouverture (numéro 10), son alter ego de la « charnière » qui relie avants et trois-quarts. Sa vision du jeu lui permet – alors qu'il est souvent le plus petit joueur du XV – de commander les avants, pourtant beaucoup plus imposants. Il est notamment chargé d'introduire le ballon dans les mêlées. Parmi les plus grands de ces « petits », citons Fourie Du Preez (Afrique du Sud), Nick Farr-Jones (Australie), Gareth Edwards (pays de Galles), Pierre Berbizier et Fabien Galthié (France), ou Agustin Pichot (Argentine).

Faut-il en conclure que vous serez avant si vous êtes costaud, ailier si vous êtes rapide et demi de mêlée si vous êtes malin ? Rien n'est jamais si simple, évidemment. Et le rugby moderne s'y entend à merveille pour brouiller les cartes en demandant aux avants (numéros 1 à 8) d'être véloces et aux arrières (numéros 9 à 15) d'être puissants… La polyvalence devient un atout majeur. Alors pourquoi ne pas imaginer, dans ce rugby du futur, de nouveaux postes tels que mêleur, trois-quarts d'ouverture, demi arrière, quatrième ligne ou talonneur aile ?

Connaissez-vous les expressions du rugby ?

A quoi correspond la 3e mi-temps ? Qu'est-ce qu'une « hospital pass » ?... Découvrez la culture rugby avec ce troisième épisode de « Parlez-vous rugby ? »

Regarder la vidéo

Connaissez-vous les lieux de la Coupe du Monde de Rugby ?

Les origines du rugby, le pays et les stades qui accueilleront la prochaine Coupe du Monde de Rugby... On vous dit tout dans ce deuxième épisode de « Parlez-vous rugby ? »

Regarder la vidéo

Connaissez-vous la Coupe du Monde de Rugby ?

Les dates et chiffres clés, les pays participants, les derniers vainqueurs... Testez vos connaissances pour vous préparer à ce grand événement sportif, avec le premier épisode de « Parlez-vous rugby ? »

Regarder la vidéo