L’impact des nouvelles règles bancaires de Bâle sur l'économie européenne

Les prochains jours seront décisifs pour l'avenir de l'économie européenne. Le Comité de Bâle doit officiellement présenter sa dernière série de propositions, relatives aux exigences en fonds propres applicables au secteur bancaire, propositions qui viendront s’insérer dans un nouveau cadre réglementaire que certains baptisent « Bâle IV ».

LIRE LE POINT DE VUE DE FRÉDÉRIC OUDÉA SUR LINKEDIN

Le secteur bancaire européen : le Brexit et autres défis

Les défis sont nombreux pour le secteur bancaire européen, le Brexit en est un. Selon moi, il faudra attendre au moins 2018 avant d’avoir quelques certitudes concernant le Brexit et, d’ici là, la situation politique va probablement devenir encore plus complexe avec les échéances électorales prévues en France, en Allemagne et dans d’autres pays européens.

LIRE LE POINT DE VUE DE FRÉDÉRIC OUDÉA SUR LINKEDIN

Poursuivre l’aventure numérique au service de nos clients

Je suis très heureux que Société Générale fasse partie des lauréats de cette 3ème édition des trophées eCAC40 organisés par les Echos, et qu’elle confirme ainsi année après année sa place parmi les entreprises du CAC 40 les plus innovantes et les plus agiles en matière de technologies numériques. La transformation digitale est notre priorité numéro 1, c’est un défi à la fois stratégique et opérationnel qui mobilise toute l’entreprise, à tous les niveaux. Les 146 000 collaborateurs du Groupe sont embarqués dans cette aventure, que nous vivons avant tout dans un état d’esprit de conquête et d’innovation au service de nos clients.

LIRE LE POINT DE VUE DE FRÉDÉRIC OUDÉA SUR LINKEDIN

A quoi ressemblera le client de demain ?

Dans dix ans, le digital sera devenu une composante essentielle de la relation avec nos clients, sans toutefois être un canal exclusif. Demain, nous serons capables d’anticiper au plus près les attentes des clients et, quel que soit le moyen d’interaction qu’ils choisiront (agence, digital, mobile, plateforme multimédia), nous serons en capacité de proposer des solutions adaptées et une palette de services individualisés plus large, répondant aux besoins des « digital natives » comme à ceux ¬concernés par un sujet aussi sensible que la dépendance. Le digital est un formidable moyen pour amplifier notre capacité de conseil et d’expertise, mais aussi simplifier la vie de nos clients.

Lire le point de vue de Frédéric Oudéa sur LinkedIn

BREXIT : une nouvelle entrée en mêlée s’engage

51,9 % out, 48,1 % in, les britanniques ont choisi leur camp, et nous ne pouvons que prendre acte de leur décision souveraine. A titre personnel je suis très triste de cette décision, d’autant plus que je garde de mes années londoniennes un souvenir particulier. Il est clair que ce scrutin, après 43 ans de construction européenne commune, marque bien la fin d’une certaine Europe. Et, incontestablement aussi, le début d’une autre. La stabilité des marchés financiers est bien sûr un sujet majeur. Mais au-delà du stress très important engendré à court terme sur les marchés - qui s’estompera - des questions fondamentales vont se poser dans les prochains mois sur l’avenir politique et économique de l’Europe.

LIRE LE POINT DE VUE DE FRÉDÉRIC OUDÉA SUR LINKEDIN

Renforçons ensemble l’attractivité de la Place financière de Paris

Renforcer l’attractivité de la Place de Paris, tel était l’objectif du colloque « Welcome to Europe » organisé le 8 juin par Europlace et Paris-Ile de France Capitale Economique – avec la Région Ile de France, la Mairie de Paris, le département des Hauts de Seine – auquel j’ai participé. Je partage avec vous les messages que j’ai portés au nom de la Fédération Bancaire Française que je préside.

LIRE LE POINT DE VUE DE FRÉDÉRIC OUDÉA SUR LINKEDIN

Banques européennes, le risque d’être mis hors jeu

Peut-on laisser le marché bancaire européen se fragmenter durablement face à la consolidation des grandes entreprises ?

Lire le point de vue de Frédéric Oudéa