Les acteurs de la salle des marchés

Le trader est loin d’être le seul intervenant en salle des marchés. Différents spécialistes sont réunis et partagent leurs compétences pour proposer des solutions à chaque cas particulier.

Les responsables de clientèle

Les « commerciaux » représentent la population la plus nombreuse. Ils sont les points d’entrée des clients dans la salle des marchés. Que ce soit le trésorier d’une grande entreprise ou le responsable des placements d’un investisseur institutionnel, chacun sollicite son chargé de clientèle pour lui faire part de ses besoins au quotidien : placer des excédents de trésorerie, réaliser une couverture de change pour un projet complexe, trouver des solutions de financement à long terme...

Les ingénieurs financiers

Le responsable de clientèle sollicite alors des ingénieurs financiers qui « structurent » des produits financiers correspondant aux besoins des clients. Concrètement, cela signifie qu’ils élaborent les solutions les mieux adaptées en utilisant les instruments financiers à leur disposition.

Le trader

Le trader, pour sa part, est en contact avec les marchés financiers pour réaliser les opérations telles qu’elles ont été définies avec les clients. Son rôle est de les effectuer au meilleur prix et en garantissant une prise de risque minimum.

La recherche

Tous ces professionnels travaillent en consultant quotidiennement les services de recherche, qui analysent, en toute indépendance, les évolutions macro et micro-économiques. Leurs prévisions sont cruciales afin de prendre judicieusement les décisions au service des clients de la banque.

Le Chief Operating Officer : contrôle et gestion des risques

Par nature, le métier d’une salle des marchés consiste à gérer les risques. Afin de veiller au respect des procédures et à la bonne organisation de l’ensemble des acteurs, des « COO », Chief Operating Officers, sont présents à tous les niveaux, au sein même des salles de marchés ; auprès des traders, mais aussi des vendeurs et des ingénieurs financiers. Ils ont pour mission de s’assurer que les différents risques inhérents aux produits financiers sont contrôlés. Ils veillent également au bon fonctionnement des contrôles de risques opérationnels (risque de fraude, d’erreur, de mauvaise exécution des transactions pour des raisons d’ordre technique…).