Dans les médias

27/01/2014

S'informer et nous suivre

Vous retrouverez sur cette page les principales prises de paroles du Groupe dans les médias.

12/02/2014 - BFM Business

"Nous sommes complètement en règle avec le nouvel ordre réglementaire"
Frédéric Oudéa
Regarder la vidéo
13/02/2014 - LesEchos.fr

"Une place financière forte est un enjeu de souveraineté nationale" - Séverin Cabannes, Directeur général délégué.

Voir la video
01/01/2014 - CNBC

Une année 2013 réussie pour la FED et la BCE
Dans l’interview qu’il a accordée à Stephane Pedrazzi sur CNBC, le PDG de Société Générale a félicité la FED et la BCE pour leur excellent travail en 2013.

Regarder la vidéo (en anglais) »
23/09/2013 - INVESTIR - LE JOURNAL DES FINANCES

"Dans cinq ans, Société Générale fera partie des quatre à six grands acteurs européens"
Pour Frédéric Oudéa, Société Générale, qui a su renforcer sa structure financière pendant la crise, a la capacité de retrouver une forte rentabilité et d'augmenter nettement son dividende. Lisez l'interview qu'il a accordée au magazine Investir.

Lire l'interview »
01/08/2013 - BLOOMBERG TV

La stratégie métiers et le ratio de capital par Frédéric Oudéa
Frédéric Oudéa, Président—Directeur général de Société Générale, présente le bénéfice au deuxième trimestre et la stratégie métiers.

Regarder la vidéo (en anglais) »
01/08/2013 - CNBC

PDG de Société Générale : « Nous remplissons les cases »
Frédéric Oudéa, Président—Directeur général de Société Générale, explique à CNBC comment le Groupe est en ligne avec Bâle 3.

Regarder la vidéo (en anglais) »
03/06/2013 - LES ECHOS

"Il faut accélérer et amplifier les réformes dans les prochains mois"
Lisez l'interview que notre Président-Directeur général a accordée au journal Les Échos, propos recueillis par Laura Berny, Ninon Renaud et François Vidal.

Lire l'interview »
13/02/2013 - LE FIGARO BOURSE

Frédéric Oudéa
"Le nom Société Générale inspire à nouveau confiance"
Frédéric Oudéa, PDG de la banque, insiste sur la solidité du bilan après une transformation profonde, en dépit d’une perte de 476 millions d’euros au quatrième trimestre, dans son interview au Figaro Bourse.

Lire l'interview »